Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La pandémie de Covid-19 provoque un effondrement sans précédent des ventes de smartphones

Selon le cabinet Strategy Analytics, les ventes de smartphones ont chuté de 38% en février 2020 par rapport à février 2019. Un effondrement inédit pour ce marché, qui devrait se poursuivre du fait des mesures drastiques prises par les gouvernements occidentaux pour juguler la crise sanitaire.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La pandémie de Covid-19 provoque un effondrement sans précédent des ventes de smartphones
La pandémie de Covid-19 provoque un effondrement sans précédent des ventes de smartphones © Unsplash / freestocks

Les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19 n'épargnent pas le secteur des smartphones, selon Strategy Analytics. Le cabinet américain a dévoilé vendredi 20 mars 2020 les résultats d’une étude qui constate un effondrement de 38% des ventes sur le mois de février 2020. "C’est la plus grande chute de l’histoire du marché des smartphones", souligne-t-il. En cause : le rallongement des délais de production en Chine et la baisse de la demande, inhérente aux multiples confinements et fermetures de boutiques à travers le monde.

"Le nombre de smartphones vendus est passé de 99,2 millions d’unités en février 2019 à 61,8 millions en février 2020, précise Linda Sui, directrice de Strategy Analytics. Le mois dernier, l’Asie était le continent le plus touché par l’épidémie de Covid-19… et cela a eu des conséquences sur l’ensemble de la planète".

L’HÉCATOMBE SE POURSUIT

Parmi les exemples du secteur, Apple a prévenu qu’il n’atteindrait pas ses objectifs de vente au deuxième trimestre. L'entreprise, qui dépend largement de la Chine, doit affronter une baisse de la demande sur ce marché, et elle a été contrainte de fermer pendant plusieurs semaines ses 42 Apple Stores dans le pays. Si ceux-ci ont désormais rouvert, ce sont les boutiques situées ailleurs dans le monde qui ont depuis baissé le rideau.

La société dirigée par Tim Cook n'est évidemment pas la seule à subir un ralentissement de ses activités. Dans un entretien à nos confrères de CNBC, Linda Sui précise que cet effondrement est constaté "dans toutes les gammes, et pas seulement sur le segment premium". Les mesures radicales adoptées par les pouvoirs publics ont les mêmes conséquences sur les fabricants américains que chinois ou sud-coréens. Certaines industries ont dû stopper leurs activités pour protéger leurs employés, comme Samsung. Des employés du site de production de Gumi, à 200 km au Sud-Est de Séoul, ont été infectés par le Covid-19.

Un retour à la normale n'est pas prévu dans l'immédiat. Si la crise sanitaire semble avoir été jugulée en Chine, les usines n’ont toujours pas retrouvé leur rythme de production habituel. "L’industrie va devoir multiplier les efforts pour faire repartir les ventes. Cela passera par de gros rabais, des ventes flash ou groupées avec d’autres produits en vogue, tels que les montres connectées", prédit Yiwen Wu, analyste chez Strategy Analytics. Son collègue Neil Mawtson, directeur général du cabinet, résume : "C’est une période que ce secteur va très clairement vouloir oublier."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media