Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La pépite britannique Transferwise déploie son compte "sans frontière"

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La fintech Transferwise déploie un compte "multi-devises". Associé à une carte de paiement, ce compte vise en particulier les personnes dont la vie se déroule dans plusieurs pays à la fois. Il est proposé gratuitement. 

La pépite britannique Transferwise déploie son compte sans frontière
La pépite britannique Transferwise déploie son compte "sans frontière" © Transferwise

La fintech britannique Transferwise spécialisée dans les transactions à l'international lance, ce mercredi 25 avril, un compte "sans frontière" couplé à une carte de paiement physique pour les particuliers.

 

Un réseau mondial de comptes bancaires

Déjà disponible pour les petites et moyennes entreprises, ce compte "sans frontière" permet d'envoyer de l'argent, d'en recevoir et de réaliser des retraits en devises étrangères à moindre coûts. Pour ce faire, Transferwise a déployé un réseau de comptes bancaires à travers le monde. Lorsqu'une personne en Angleterre souhaite envoyer une certaine somme en France, ses livres sterling sont créditées sur le compte de Transferwise en Angleterre. Ensuite, la start-up puise dans son compte européen pour envoyer la somme sur le compte du destinataire français. Grâce à ce mécanisme, l'argent du particulier ne passe aucune frontière. "Entre les deux, nous utilisons le taux de change réel, auquel nous ajoutons une commission qui varie entre 0,35 et 1% selon les corridors de devises", indique Grégory Talon, chef de produit et de l'expérience client chez TransferWise.

 

Le compte "borderless" permet de conserver de l'argent dans plus de 40 devises et de recevoir de l'argent dans 30 pays. "Puisqu'on offre des comptes à nos clients, cela paraissait naturel de leur proposer une carte physique qui permet de dépenser ce solde", commente Grégory Talon.

 

Se faire payer en local

Qu'est-ce-qui distingue le compte de Transferwise à une offre comme celle de la néobanque Ditto ? "Contrairement à Ditto, nous permettons à nos utilisateurs de disposer de coordonnées bancaires en local, ce qui permet par exemple à un Français installé à Londres de se faire payer comme un local", répond Grégory Talon. Par ailleurs, alors que Ditto vise essentiellement "les grands voyageurs", Transferwise indique vouloir répondre aux besoins des personnes dont la vie se déroule dans plusieurs pays à la fois. Cela peut être des expatriés, mais aussi des étudiants en échange universitaire par exemple.

 

Autre élément de distinction : le business model. TransferWise ne propose pas d'abonnement mensuel et tire ses revenus exclusivement des commissions prélevées sur les transactions, sachant que 2 milliards de pounds (environ 2,2 milliards d'euros) transitent chaque mois sur sa plate-forme. Un modèle qui semble faire ses preuves puisque la fintech est rentable et affiche un chiffre d'affaires annuel de 68 millions de pounds (soit environ 76,5 millions d'euros), en hausse de 140% par rapport à l'année précédente.

 

3 millions d'utilisateurs dans le monde

Aujourd'hui, Transferwise revendique 3 millions d'utilisateurs dans le monde. Une grande majorité de cette communauté est constituée de particuliers et une petite partie de PME. A l'avenir, Transferwise entend s'attaquer aux clients grands comptes et accélérer son développement à l'international. Présente en Europe, aux Etats-Unis, en Australie et au Brésil, elle vient de se lancer au Japon et entend se développer fortement sur le marché asiatique. Pour s'en donner les moyens, elle a bouclé en novembre dernier une levée de fonds de 280 millions de dollars (environ 228 millions d'euros).

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale