Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La pépite montpelliéraine Bime Analytics tape dans l'oeil du californien Zendesk

La start-up montpelliéraine We Are Cloud, qui propose des services d’analyse de données dans le cloud à travers sa solution informatique Bime Analytics, passe sous la coupe de l’entreprise californienne Zendesk pour 45 millions de dollars. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La pépite montpelliéraine Bime Analytics tape dans l'oeil du californien Zendesk
La pépite montpelliéraine Bime Analytics tape dans l'oeil du californien Zendesk © Bime Analytics

Bime Analytics avait déjà un pied aux Etats-Unis. La start-up montpelliéraine We are Cloud, plus connue sous le nom de sa solution d’analyses de données dans le cloud, Bime, est désormais passée sous pavillon américain, a annoncé mardi 14 octobre la société californienne de développement logiciel Zendesk.

 

La pépite française, qui avait ouvert un premier bureau aux Etats-Unis en 2013 afin de poursuivre son développement à l'international - en Australie, Nouvelle-Zélande ou encore au Canada - a été rachetée pour 45 millions de dollars (39,5 millions d’euros) par l’entreprise basée à San Francisco. Elle réalise déjà les trois quarts de son chiffre d’affaires en dehors du marché français. “Cette acquisition est une excellente nouvelle”, assure Rachel Delacour, fondatrice de Bime Analytics qui, comme le reste de ses équipes, continuera à travailler sur la solution informatique. “Nous serons plus que jamais en mesure d'investir d’avantage dans notre produit et notre plateforme. Et nous allons continuer à développer, vendre et supporter Bime !”

 

Zendesk mise gros

 

Pour la start-up de San Francisco aussi, l’acquisition du pionnier de l’analyse de données dans le cloud pour la bagatelle de 45 millions de dollars est un événement majeur. Zendesk a enregistré en 2014, année de son entrée en Bourse, un chiffre d’affaires de quelque 130 millions de dollars - en hausse de 76% - mais une perte nette de près de 70 millions de dollars.

 

Ses résultats sont d’ailleurs toujours dans le rouge. L’entreprise créée au Danemark en 2007 et basée à San Francisco depuis six ans mise donc gros sur Bime. La solution d’analyse de données française deviendra “la base” de la plate-forme d’analyse des données clients de Zendesk, confirme Adrian McDermott, responsable du développement produit de la start-up californienne. “Nous nous sentons chanceux d’avoir trouvé une entreprise qui partage notre volonté de démocratiser le logiciel de gestion (…) et qui nous aidera à développer notre amour du vin français”, plaisante-t-il sur le blog de Zendesk. Il n’est en effet pas question, a priori, de se retirer de l’Hexagone : Zendesk affirme vouloir s’appuyer sur la présence de Bime Analytics à Montpellier pour poursuivre son développement international.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale