Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La place de marché comparateuragricole.com lève 1,5 million d'euros

Levée de fonds Après une phase de test auprès des céréaliers de la Beauce, la start-up Biagri déploie sa place de marché. Le Crédit Agricole et le nouveau fonds régional Loire Valley Invest entrent au capital.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La place de marché comparateuragricole.com lève 1,5 million d'euros...
Vincent Guilhem, directeur général, et Pierre-Antoine Foreau, président et fondateur de Comparateuragricole.com © Comparateur agricole

Biagri, une start-up créée au coeur de la Beauce, à Châteaudun (Eure-et-Loir) en 2016, restera comme la première signature du tout nouveau fonds d'investissement Loire Valley Invest (LVI) de 21 millions d'euros porté par les collectivités Tours Métropole, Orléans Métropole et la région Centre-Val de Loire d'une part, et plusieurs investisseurs privés, dont le dernier en date est Michelin développement.

 

Géré par le capital risqueur Go Capital, LVI s'est associé au Crédit Agricole. Tous les deux investissent 1,5 million d'euros dans Biagri, qui édite une place de marché dédiée aux céréales et aux engrais, comparateuragricole.com. Pierre-Antoine Foreau et son associé Vincent Guilhem, 27 ans tous les deux, revendiquent 1 800 agriculteurs clients, qui scrutent le meilleur moment pour vendre ou acheter, et 70.000 tonnes de céréales échangées. "La gestion des ventes des céréales est difficile et prend du temps pour chaque agriculteur. Grâce à notre solution, l'agriculteur a accès au prix le plus compétitif à l'instant qu'il choisit", détaille Pierre-Antoine Foreau, fils d'agriculteur et président de Biagri.

 

Alors que la plupart des exploitants s'en remettent à des coopératives ou à des négociants, qui appliquent des prix lissés afin de minimiser les risques et assurer l'écoulement régulier des stocks, que le milieu agricole appelle le "prix moyen de campagne". Biagri vient tout simplement casser les codes avec un prix en temps réel et "bientôt un prix minimum garanti, que nous allons sortir d'ici la fin de l'année", indique Pierre-Antoine Foreau.

 

300 000 clients potentiels

Pour cela, la start-up a mis au point deux algorithmes, le premier agrégeant des données sur les prix en temps réel dans le monde entier, le second sur la fixation d'un prix transport inclus, avec un calcul fin pour chaque transaction envisagée. La jeune pousse se rémunère par une commission sur les transactions.


Cette levée de fonds va permettre de doubler l'effectif, qui est actuellement de 9 salariés. Biagri est désormais hébergée par la CCI d'Eure-et-Loir à Chartres. Expérimentée dans trois départements, comparateuragricole.com a été étendu sur tout le territoire français en début d'année. Il vise les agriculteurs qui ont des capacités de stockage, ce qui représente 300.000 exploitations.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale