Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La plateforme d'e-learning Rise Up lève 30 millions d'euros

Levée de fonds La start-up parisienne, qui propose des solutions de formation professionnelle combinant distanciel et présentiel, va accélérer son déploiement en Europe grâce au financement de Connected Capital. Maif et Impact Partners réitèrent leur soutien.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La plateforme d'e-learning Rise Up lève 30 millions d'euros
La plateforme d'e-learning Rise Up lève 30 millions d'euros © Rise Up

Rise Up, start-up parisienne qui propose une solution de formation professionnelle en mode SaaS, annonce le 3 mai une levée de fonds de 30 millions d'euros pour financer son développement en Europe. Ce tour de table de série B a été mené par le fonds d'investissement Connected Capital, spécialisé dans le financement d'entreprises du secteur logiciel as a service, de son investisseur historique Maif, et de son premier actionnaire Impact Partners.   

Fondée en 2014, Rise Up développe une plateforme de formation qui mixe présentiel et distanciel et s'adresse notamment aux grandes entreprises. Elle combine la plateforme d'apprentissage, l'outil de gestion pour les ressources humaines, et une solution de création de contenu. Parmi ses 400 clients figurent Axa, Schneider Electric et Domino's Pizza. Rise Up emploie aujourd'hui une centaine de personnes dans six pays (France, Belgique, Angleterre, Pays-Bas, Portugal, Allemagne).
 

Intégration dans Teams

La solution intègre une technologie d'intelligence artificielle pour personnaliser les parcours d'apprentissage, à partir de données déclaratives et comportementales. Elle s'adapte au rythme de chaque apprenant, selon ses évaluations et sa progression. Elle utilise également un "chatbot de motivation", et peut s'intégrer dans Microsoft Teams.

En janvier 2021, Rise Up a signé un partenariat avec l'Ifpass, l'institut de formation du secteur de l'assurance, qui a pris une participation dans son capital. En 2018, une première levée de fonds avait accueilli également BNP Paribas.