Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Poste et l'Inria s'allient pour travailler sur la cybersécurité, les données et l'intelligence artificielle

La protection des données personnelles, la cybersécurité, l'intelligence artificielle et l'écoconception des services numériques sont les thématiques sur lesquelles vont travailler La Poste et l'Inria dans le cadre d'un contrat d'une durée de trois ans. Le but est de créer de nouvelles solutions pour répondre "aux enjeux de la digitalisation de la société".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La Poste et l'Inria s'allient pour travailler sur la cybersécurité, les données et l'intelligence artificielle
La Poste et l'Inria s'allient pour travailler sur la cybersécurité, les données et l'intelligence artificielle © Unsplash/Drew Beamer

La Poste et l'Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria) viennent de signer un partenariat d'une durée initiale de trois ans. L'objectif : "développer des solutions numériques responsables et de confiance répondant aux enjeux de la digitalisation de la société", peut-on lire dans le communiqué. 

Trois axes de travail
Les partenaires travailleront sur trois thématiques. La première vise à développer les usages "responsables" des services numériques dont le but est de réussir à concilier la transformation numérique et la préservation de l'environnement. La deuxième porte sur la confiance dans le numérique. La protection des données personnelles, la cybersécurité et l'intelligence artificielle sont les trois axes de travail. 

Les équipes se pencheront également sur la problématique des données de santé. La réflexion portera notamment sur leur condition d'utilisation dans le strict respect de la réglementation sur la protection de la vie privée. 

Faire naitre une centaine de start-up
De plus, à travers ce partenariat, La Poste et l'Inria souhaitent "renforcer les liens entre la recherche et l'entrepreneuriat". Le groupe français s'engage à soutenir Inria Startup Studio dans son ambition de faire naitre une centaine de jeunes pousses par an. Il proposera également des "opportunités de carrière" aux membres de l'institut de recherche. 

Cette alliance s'inscrit dans le plan stratégie de La Poste qui ambitionne de devenir d'ici 2030 la première "plateforme européenne du lien et des échanges, humaine et digitale, verte et citoyenne, au service de ses clients". Le groupe souhaite ainsi consolider son rôle de "tiers de confiance", notamment via sa filiale Docaposte spécialisée dans le numérique. Il a par exemple récemment racheté l'éditeur de logiciels Index Education pour contribuer à l'accélération du développement des services numériques dans l'éducation.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.