Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Poste met 800 millions d'euros sur la table pour accélérer sa mue numérique

La Poste présente de nouveaux services qui seront progressivement déployés dans ses bureaux, sur son site et son application mobile. Parmi les nouveautés, affiché comme une innovation majeure par l'entreprise, se trouve le timbre digital qui ne sera pas disponible avant 2023. Sous forme de code, il devra être inscrit manuellement sur l'enveloppe.   
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La Poste met 800 millions d'euros sur la table pour accélérer sa mue numérique
La Poste met 800 millions d'euros sur la table pour accélérer sa mue numérique © Glassdoor

Près d'un an après le lancement de son plan stratégique, La Poste veut accélérer sa transformation numérique grâce à une enveloppe de 800 millions d'euros. 
 

Nouvelles consignes pour les colis

Le premier objectif est de "transformer et moderniser son réseau de distribution omnicanal". Il consacre 300 millions d'euros à leur transformation digitale. L’ensemble des 20 000 postiers en contact avec la clientèle sont équipés de nouveaux smartphones. Baptisés "Smarteo", ils accueillent et orientent les clients pour prendre en main l'envoi d'un colis ou le retrait des instances avec pour objectif de fluidifier le parcours. Face à la montée du e-commerce, La Poste souhaite également installer des nouvelles consignes "Duo" au sein des espaces de vente pour le retrait des Colissimo "en moins de deux minutes". 

La Poste va également investir 300 millions d'euros sur 5 ans pour renforcer les liens entre le réseau des bureaux de poste et "son écosystème digital". Celui-ci s'articule autour du site web laposte.fr et de l'application mobile La Poste. Car, si la fréquentation des bureaux de poste diminue, avec plus de 900 000 clients par jour, l’utilisation des plateformes numériques progresse. En effet, en 2021, laposte.fr a enregistré près de 1 million de visiteurs uniques par jour, et a cumulé 1 milliard de visites sur l’ensemble de l’année, note le groupe.

Localiser les bureaux et connaître les horaires

Un "localisateur" – qui référence les 35 000 points de service La Poste et informe des horaires d'ouverture, leur emplacement géographique et les prestations – va être mis en place. La fonction "prise de rendez-vous" avec un chargé de clientèle sera déployée à partir de la rentrée 2022. Seront également instaurés un référencement sur Google des points de service et la mise à jour des horaires d'ouverture en temps réel ainsi qu'un suivi de colis depuis le site avec la possibilité de suivre étape par étape l'acheminement qu'il soit livré par La Poste, ses filiales ou un autre transporteur. 

L'application va proposer une fonctionnalité pour scanner les lettres suivies, les recommandées et les colis pour les suivre sans avoir à saisir manuellement le numéro de suivi. Aussi, les utilisateurs auront accès à un outil de mesure des objets et surfaces pour trouver le bon emballage ou expédier l'objet depuis leur boîte aux lettres.

Un timbre digital sous forme de code à inscrire sur l'enveloppe

Considéré comme une innovation particulièrement importante par le groupe français, "le timbre digital" va également faire son apparition. Acheté depuis l'application La Poste, il permettra d'affranchir un courrier de moins de 20 grammes à destination de la France avec un code alphanumérique de 8 caractères à usage unique à inscrire au stylo sur une enveloppe. Actuellement expérimenté, il sera disponible courant 2023. 

La Poste ajoute également un cas d'usage à son identité numérique. Dès la rentrée, elle pourrait être utilisée pour retirer un Colissimo en bureau de poste. Pour les clients ayant oublié leur pièce d’identité, cette nouvelle solution leur évitera de repartir sans leur colis ; l’absence de présentation d’un justificatif d’identité représentant 25% des cas de non remise de colis.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.