Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Poste teste un robot livreur de colis qui suit les facteurs

Vidéo La Poste teste actuellement un chariot semi-autonome qui suit les facteurs dans leurs tournées. Après des tests à Nantes, Paris, Rueil-Malmaison et en Corse, le robot circule depuis début juillet 2019 dans la ville de Montpellier. Ce projet développé avec la start-up Effidence doit permettre de faciliter la tâche des facteurs confrontés à des colis de plus en plus nombreux mais aussi aux transformations des centres villes, de plus en plus hostiles aux véhicules motorisés.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La Poste teste un robot livreur de colis qui suit les facteurs
La Poste teste un robot livreur de colis qui suit les facteurs © COPYRIGHT ERIC HUYNH

Depuis début juillet 2019, les Montpelliérains peuvent apercevoir Hector, un chariot suiveur qui assiste le facteur dans la livraison du courrier. Après des tests à Nantes, Paris, Rueil-Malmaison et en Corse, le robot circulera dans le centre-ville de Montpellier pendant un mois. Une nouvelle expérimentation, avant un déploiement à plus grande échelle souhaité au 1er semestre 2020. Un appel d’offres est actuellement en cours.


"Les précédents tests étaient des prototypes. Désormais, nous travaillons avec la start-up Effidence située à Clermont-Ferrand sur une version plus aboutie, nous sommes en phase pilote sur Montpellier", précise Jean Louis Carrasco, responsable des livraisons urbaines du groupe La Poste. Avant de poursuivre : "Nos chariots ont grossi comparativement aux précédents car l'e-commerce va augmenter et doubler dans les prochaines années, ce qui signifie toujours moins de courrier mais plus de colis et donc, plus d'espace pour les transporter".

 

Un chariot semi-autonome

Hector vise à aider le facteur qui n'a qu'à marcher devant pour lui ouvrir le chemin et se servir en courrier pendant sa tournée. Il peut contenir jusqu'à 150 kg de colis à livrer pour 1 m3 de stockage. Le chariot suit le facteur de façon autonome grâce à des caméras, deux capteurs laser situés sur les côtés et un lidar sous le châssis. Un dispositif qui lui permet d’analyser l’espace à 360° afin d'éviter ou de contourner les passants et les autres obstacles qui se dressent sur son chemin. Des algorithmes reconnaissent quant à eux les jambes de la personne devant, afin que le robot puisse la suivre. Hector peut se déplacer à une vitesse maximale de 6 km/h et il peut surmonter des obstacles de quelques centimètres.

 

Un robot Adapté aux centres villes...

Ses quatre roues motrices lui permettent d'avoir un rayon de braquage inférieur à un mètre, une caractéristique intéressante pour les petites ruelles des vieux centres villes. "L'intérêt d'un tel chariot trouve tout son sens dans le cœur des grandes villes dans lesquelles les zones piétonnes se multiplient afin de limiter le bruit et la pollution avec des espaces verts. Grâce au chariot, le facteur peut distribuer le courrier plus facilement, sans avoir à se préoccuper de la circulation ou des places pour se garer tout en transportant d'avantage de courrier qu'à vélo", précise Jean Louis Carrasco.

 

.... et Respectueux de L’ENVIRONNEMENT

Le chariot est également équipé d’une batterie électrique d'une autonomie de 8h, il est silencieux et ne produit pas de gaz d'échappement. Pour augmenter la sécurité dans les zones fréquentées où il est amené à évoluer et éviter qu'il ne suive le facteur dans les bâtiments, Hector est équipé de deux boutons d'arrêt d'urgence, à l'avant et à l'arrière du chariot mais aussi d'une télécommande d'arrêt.


Dévoilé pour la première fois au public lors du Salon des Maires et des Collectivités locales en novembre 2018, ce chariot suiveur est présenté par La Poste comme une solution d’avenir pour assurer la distribution des colis en centre-ville, notamment en vue du projet du Grand Paris.

 

Reportage sur France 3 Occitanie
 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale