La préfecture de Haute-Garonne au secours des salariés de Freescale

Les pouvoirs publics ont fait part le 13 août aux syndicats de l’entreprise de Toulouse qui a fermé ses portes la semaine dernière de mesures pour faciliter le reclassement des seniors et des handicapés notamment.

Partager
La préfecture de Haute-Garonne au secours des salariés de Freescale

La préfecture a donc proposé des mesures complémentaires à celles de la cellule de reclassement de Freescale concernant" les seniors (+ de 50 ans) et les handicapés".

Pôle emploi apportera "son concours par la mise à disposition des offres d'emploi correspondant aux profils et aux projets professionnels des seniors et des personnes handicapées. Il mettra à disposition de la cellule de reclassement son offre de formation". "L'Etat a demandé à l'entreprise, qui s'y est engagée (...) d'élaborer des mesures de nature à répondre aux préoccupations manifestées pour les seniors et les travailleurs handicapés", souligne la préfecture.

Reste que pour les syndicats ces mesures à destination d’une partie des 500 salariés du site de Toulouse licenciés ne sont pas suffisantes. "Il n'y a rien eu d'annoncé, Pôle emploi va simplement faire son travail et travailler avec le cabinet de reclassement..., affirme le délégué CGT Eric Hirson. On sait que la situation des seniors et des handicapés n'est pas brillante (et) cela représente seulement 200 salariés sur les 500 qui seront licenciés au total".

Cette annonce fait suite à l’envoi de lettres de licenciement la semaine dernière de la part de la direction du fabricant américain de semi-conducteurs Freescale, en raison de la fermeture de l’atelier de fabrication de galettes de silicium.

Une centaine d’autres employés devraient subir le même sort dans les prochaines semaines.

Un nouveau comité d’entreprise doit se dérouler lundi 20 août. Les syndicats attendent des mesures concrètes de la part de la direction, comme par exemple des pré retraites.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS