Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La production de la Xbox One aurait débuté

Selon les informations du site Digitimes, les composants de la nouvelle console de Microsoft, dont la date de sortie n'est pas encore connue, commencent à être fabriqués. La montée en puissance serait progressive jusqu’à la fin de l’année.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La production de la Xbox One aurait débuté
La production de la Xbox One aurait débuté © microsoft

A peine dévoilée, déjà fabriquée. La Xbox One, dont le design a été révélé mardi 21 mai, serait d’ores et déjà entrée en production, selon les informations du site Digitimes. Le site spécialisé s’appuie sur "des sources au sein de la supply chain". Il table sur une montée en puissance progressive jusqu’au quatrième trimestre 2013. Lors de sa conférence, Microsoft n’a pas mentionné de date de sortie précise, se contentant d’affirmer que la Xbox One serait disponible dans le monde entier "avant la fin de l’année".

Pic de production en fin d’année

Les premiers composants seraient d’ores et déjà fabriqués en petites quantités. Les volumes devraient augmenter progressivement "d’ici le troisième trimestre" avant "un pic au quatrième trimestre".

La Xbox One devrait être assemblée dans les ateliers de Foxconn (Hon Hai Precision Industry) en Chine, connus pour produire l’iPhone et l’iPad d’Apple dans des conditions sociales douteuses. Ses composants proviennent principalement de firmes asiatiques : Lite-On technology et Delta Electronics fourniront l'alimentation, Lite-On IT le lecteur optique. Asia Optical and Newmax produiront les lentilles de détection, Jentech Precision les modules de refroidissement tandis que Foxlink procèdera à la fabrication des connecteurs.

Eviter la rupture de stock

Microsoft veut éviter de reproduire le lancement raté de la Xbox 360, fin 2005. La firme américaine voulait prendre de vitesse Sony en sortant sa console le plus vite possible, un an avant la Playstation 3. Résultat : beaucoup de points de vente américains et européens s’étaient retrouvés en rupture de stock. Et la fiabilité de cette première génération de machines avait été remise en cause avec plus de 54% de pannes enregistrées. La console avait notamment été touchée en masse par un dysfonctionnement irrécupérable, baptisé par les joueurs, le "red ring of death".

Sylvain Arnulf

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale