Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La RATP se rapproche de Mobileye pour tester des véhicules autonomes à Paris

Le Groupe RATP va tester des véhicules autonomes équipés de la plate-forme développée par Intel Mobileye dans les rues de Paris. Les voitures autonomes, qui circuleront sur un parcours prédéfini autour de l'hôpital de la Pitié Salpêtrière, seront déployées au premier semestre 2020.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La RATP se rapproche de Mobileye pour tester des véhicules autonomes à Paris
En partenariat avec Mobileye, la RATP va tester des voitures autonomes dans les rues de Paris. © Mobileye

La RATP a annoncé mardi 5 novembre 2019 avoir noué un partenariat avec l'Israélien Mobileye. L'opérateur de transport souhaite tester des voitures autonomes équipées de la plate-forme développée par la filiale d'Intel dans les rues de Paris. "Il est indispensable de voir ce que la technologie permet aujourd'hui de faire au niveau des véhicules autonomes", assure à L'Usine Digitale Côme Berbain, directeur de l'innovation du groupe RATP.

 

"Mobileye a des technologies qui semblent très pertinentes, explique-t-il. Le but est de les expérimenter avec eux et mesurer ce que ces technologies peuvent apporter à la RATP". Mais ce partenariat n'est pas exclusif. Le groupe RATP, qui souhaite avoir un regard mondial sur ces développements, teste depuis plusieurs années différentes technologies dans le domaine de la mobilité autonome.

 

Des voitures autonomes dans la circulation parisienne

Tous les détails de l'expérimentation, qui se tient dans le cadre du projet smart city "Paris Rive Gauche" (voir encadré ci-dessous) ne sont pas encore connus. "L'idée est de commencer au premier semestre 2020 avec 2 à 3 voiture(s) autonome(s)", annonce Côme Berbain. Ces voitures circuleront sur une boucle partant de la gare d'Austerlitz et faisant le tour de l'hôpital de la Pitié Salpêtrière. Les points de prise en charge et de dépose fixes permettront de relier différents accès aux transports en commun (métro, bus, train…).

 

Les voitures autonomes vont donc circuler en milieu ouvert et s'introduire dans la circulation parisienne. Mobileye va pouvoir évaluer la robustesse de sa technologie puisque les véhicules autonomes vont franchir des carrefours, être confrontés à des feux de signalisation mais aussi à des cyclistes, des piétons et autres usagers de la route. L'Israélien a l'habitude des milieux complexes puisqu'il a notamment testé sa technologie dans les rues de Jérusalem.

 

Tester le lancement d'un service de robot taxi

Avec cette expérimentation, la RATP veut prendre la mesure de ce qu'il est possible de faire aujourd'hui dans le domaine de l'autonomie. La RATP, qui a déjà réalisé plusieurs tests avec des navettes autonomes, va pour la première fois mener une expérimentation avec des voitures. Une application dédiée pour la réservation d'un véhicule va être mise en service. Dans un premier temps, elle sera ouverte uniquement au personnel de l'hôpital de la Pitié Salpêtrière. Si l'expérimentation est concluante, l'application pourra être ouverte à d'autres usagers. "Le planning de l'expérimentation sera régulièrement revu en fonction des avancées", abonde Côme Berbain.

 

Grâce à cette expérimentation, la RAPT va mesurer l'acceptabilité du déploiement d'un service de robot taxi, étudier sa capacité à opérer un tel service et évaluer le coût d'un tel déploiement. La RATP cherche à saisir tous les enjeux sur la mise en fonctionnement d'un service de robot taxi afin de trancher sur la stratégie que l'opérateur de transport prendra par la suite.

 

Paris XIII, un quartier d'innovation urbaine

 

Le Quartier d'innovation urbaine Paris Rive Gauche est composé de plusieurs projets de smart city. Dans le cadre du volet mobilité, la RATP participe à deux expérimentations. D'une part, l'opérateur de transport va mener ce projet de voitures autonomes en partenariat avec Mobileye. D'autre part, la RATP fait partie du projet Paris2Connect mené par ATC France au niveau de l'avenue Pierre Mendès-France de gare d'Austerlitz vers le périphérique et autour de la BnF (Bibliothèque nationale de France).

 

La phase 1 de ce projet est en cours d'installation. Des bornes sonores et connectées vont être installées afin de guider les déficients visuels via une télécommande ou une application et diffuser des alertes sonores à destination de tous les usagers. Un observatoire des mobilités comptabilisant les flux de différents types de véhicules est mis en place ainsi que des liseuses autonomes à la sortie du métro pour donner des informations sur la localisation des arrêts de bus, les horaires de passages, etc. L'idée est de tester ces solutions pour savoir si un déploiement à plus grande échelle peut être envisagé.

 

La phase 2 du projet, prévue pour 2020, comprend le déploiement de navettes autonomes par la RATP. Ces navettes pourront communiquer avec leur environnement vie un réseau de télécommunication 5G. Un des enjeux sera de chercher à savoir s'il est moins coûteux d'équiper les infrastructures pour les faire communiquer avec les véhicules ou d'équiper plus encore les véhicules sans connecter l'infrastructure.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale