Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée veut des fab labs partout

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Son premier appel à projets "Fab Région", doté d'un million d’euros, vient de retenir huit projets de création ou d’extension de fab labs. La région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée lancera un deuxième appel à candidatures dès l’automne.

La région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée veut des fab labs partout
Le fab lab toulousain géré par l'association Artilect a été l'un des premiers de France. © Artllect

La région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée proclame son ambition d’être la "première Fab Région de France". Elle vient de retenir huit lauréats à l’appel à projets Fab Région, sur lequel elle a fléché 1,068 million d’euros puisé dans le fonds européen Feder. Cela représente de 38% à près de 50% du financement de chacun des dossiers : sept créations de fab labs et l’extension de celui de l’association toulousaine Artilec, ouvert dès 2009. "C’était le premier de France, nous avons aujourd’hui un millier de membres", relève le vice-président Claude Soria. Artilect va acquérir un bras robotisé, une imprimante résine, une machine de découpe à jet d’eau. "Nous souhaitons travailler de nouvelles matières : métal, pierre, verre. L’appel à projets nous reconnaît aussi comme un nœud de réseau."

 

Artilect anime la fédération régionale Fedlab de 15 membres de l’ex-Midi-Pyrénées, qui s’élargit à la nouvelle région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Artilect a aussi organisé le 2e Fab Lab Festival (7 500 visiteurs) début mai et recevra l’European Fab Lab Festival du 11 au 14 mai 2017. Elle est candidate à l’accueil de la réunion mondiale "Fab 14" en 2018. Le choix de la ville-hôte sera effectué en août.

 

FAB LAB DES VILLES, FAB LAB DES CHAMPS

Les publics visés sont larges : grand public, jeunes et scolaires, mais aussi artisans et start-up. Dans le monde rural comme urbain. L’association des objets connectés IoT Valley (35 adhérents) doit concrétiser son fab lab au deuxième semestre 2016 à Labège, près de Toulouse. "L’IoT est un domaine où le prototypage est une étape-clé du développement des start-up", assurait son dossier de candidature.

 

Tous les autres fab labs verront le jour dans des territoires ruraux. Deux sont initiés par les communautés de communes Quercy Bouriane (Lot) et Saint-Laurent-de-Neste (Hautes-Pyrénées). Le pôle d’équilibre territorial et rural tarnais Hautes Terres d'Oc prévoit trois sites à Brassac, Vabre et Lacaune. Un autre réseau réunit des projets de la commune de Caylus, l'association Moissac Animation Jeunes et l’association Corfi des Deux Rives de Valence d’Agen autour de la démarche "Artisan numérique" de la Chambre de Métiers du Tarn et-Garonne. "Le fab lab viendra appuyer la Cyberbase ouverte depuis 2005 pour réduire la fracture numérique. Aujourd’hui, l’initiation est faite et nous avions besoin de relancer les ateliers, explique Alain Valeyre, directeur de Corfi. Impression 3D et découpe laser seront au programme dès la rentrée. "On a recensé les besoins des lycées et des collèges et des entreprises. Trois entreprises de 90 à 200 salariés de la céramique, des piscines, de l’armature du bâtiment, ainsi qu’une coopérative d’artisans, sont intéressées."

 

2E APPEL "FAB RÉGION"

La région poursuit sur sa lancée et publiera à l’automne un deuxième appel "Fab Région", élargi à tout le périmètre de la nouvelle région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée. Les critères du deuxième appel à projets ne sont pas encore approuvés, informent les services du conseil régional, car la région souhaite d’abord tirer le bilan du premier. Celui-ci était ouvert à des projets émanant d’associations, de collectivités locales, d’établissements publics et de pépinières d’entreprises.

 

Au-delà des fab labs, la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée a adopté fin juin sa feuille de route pour la filière numérique. Elle va piloter avec l’Etat un "comité stratégique de la filière numérique régionale". Son agence Madeeli a confié au cabinet montpelliérain Idate et à l’agence toulousaine Spring Lab une étude stratégique sur la filière numérique régionale, qui compterait 9800 entreprises pour 46300 emplois. Enfin, le PDG de Sigfox Ludovic Le Moan a été missionné sur les sujets stratégiques de développement de la filière.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale