Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La scission de HP officialisée ce 2 novembre en Bourse

La scission de HP devient officielle. Elle est actée aujourd’hui par la cotation séparée des deux sociétés en Bourse : HP Inc et Hewlett-Packard Entreprise. L’avenir dira si le choix de Meg Whitman, désormais PDG de Hewlett-Packard Entreprise, était le bon.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La scission de HP officialisée ce 2 novembre en Bourse
Meg Whitman, PDG de la nouvelle société HP Entreprise © tracie 7779 - Flickr - C.C

HP est mort. Vives HP Inc et Hewlett-Packard Entreprise. La scission du géant informatique américain devient aujourd’hui officielle. Elle est actée par la cotation séparée en bourse des deux sociétés. Et c’est Meg Whitman, la PDG du groupe, qui doit en donner le coup d’envoi aujourd’hui à Wall Street.

 

Scission dans les faits dès cet été

La scission, avec la répartition des actifs et des équipes, est entrée progressivement dans les faits dès cet été. En France, elle a eu lieu début août 2015. Elle engendre deux sociétés représentant chacune un chiffre d’affaires d’environ 53 milliards de dollars sur le plan mondial. D’un côté, HP Inc, responsable des PC et solutions d’impression. De l’autre, Hewlett-Packard Entreprise, en charge des solutions et services d’infrastructure informatique. C’est cette dernière qui sera dirigée par Meg Whitman.

 

Désormais, les deux sociétés vont suivre des destins séparés. Les premiers jours de cotation en Bourse donneront une idée des perspectives d’évolution dont elles vont bénéficier. Les deux activités obéissent à des cycles de marché différents. Meg Whitman a fait le pari qu’elles auront plus de chances de se développer séparément.

 

Pari risqué

L’ex-HP était le plus grand acteur informatique au monde. Hewlett-Packard Entreprise se retrouve deux fois plus petit qu’IBM, alors que les deux visent le même marché : celui des infrastructures des entreprises, administrations et gouvernements. La société sera également plus petite que le futur Dell après sa fusion avec EMC. Le pari de Meg Whitman est loin d’être gagné d’avance.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale