Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up BioCatch, spécialiste de la biométrie comportementale, lève 145 millions de dollars

Levée de fonds BioCatch, un spécialiste américain de la biométrie, a levé 145 millions de dollars lors d’un nouveau tour de table. La société entend ainsi mettre l’accent sur la R&D et le marketing pour développer des cas d’usage dans d’autres verticales que la finance.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up BioCatch, spécialiste de la biométrie comportementale, lève 145 millions de dollars
La start-up BioCatch, spécialiste de la biométrie comportementale, lève 145 millions de dollars © Pixabay/Geralt

La société américaine BioCatch, spécialiste de la biométrie comportementale, annonce ce mercredi 15 avril 2020 avoir levé la somme de 145 millions de dollars. Mené par le fonds Bain Capital Tech Opportunities, ce nouveau tour de table est complété par d’anciens investisseurs – parmi lesquels figurent American Express Ventures, Maverick Ventures ainsi qu’OurCrowd.

un suivi comportemental

Concrètement, la solution mise au point par BioCatch permet de suivre le comportement des utilisateurs sur les sites web pour "déterminer s’il s’agit d’un véritable consommateur ou bien un usurpateur". L’entreprise assure que ses technologies sont aujourd’hui exploitées par plus de 40 des plus grandes institutions financières mondiales. C’est cet important portefeuille de clients qui a d’ailleurs fini de convaincre l’équipe de Bain Capital Tech Opportunities d’investir.

Par voie de communiqué, BioCatch indique vouloir utiliser cet argent pour financer ses travaux de recherche et développement. La société entend aussi mettre l’accent sur le volet marketing dans le but d'étendre son activité à d’autres secteurs que la finance. "La croissance annuelle de notre société et de son portefeuille de clients est tout à fait proportionnelle à la demande pour nos services et au nombre de cas d’usage que nous pouvons couvrir, a ainsi expliqué Howard Edelstein, directeur-général de BioCatch. De plus en plus de personnes malintentionnées cherchent à tirer parti d’individus distraits, qui travaillent depuis chez eux, ou d’entreprises dont les équipes informatiques sont réparties sur divers sites. D’où l’intérêt de la biométrie comportementale."

INVESTIR D'AUTRES VERTICALES QUE LA FINANCE

Après avoir ciblé le monde de la finance au départ, la société a étendu les capacités de son système de détection et de prévention des fraudes à d’autres verticales – l’e-commerce, par exemple. BioCatch entend se lancer à l’assaut du secteur public dès cette année. Le spécialiste de la biométrie dit être "en mesure d’identifier les faux comptes utilisateurs et les usurpations d’identité, de reconnaître les piratages et de signaler les arnaques liées aux enregistrements vocaux".

Pour le fonds Bain Capital Tech Opportunities, ce nouvel investissement vient compléter un portefeuille déjà très riche dans les domaines de la fintech et de la cybersécurité et dont les plus connus sont Blue Coat, InAuth et World Pay. "BioCatch se positionne en pionnier de l’identité numérique grâce à une technologie (…) à même de protéger les transactions les plus sensibles. Cette dernière est applicable à des verticales qui ont tout autant besoin que la finance d’allier la prévention de fraudes et l’expérience utilisateur", a ainsi estimé Dewey Awad, l’un de ses responsables.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media