Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up Atheer Labs prépare un casque de réalité augmentée pour les professionnels

Atheer Labs a mis au point un appareil à mi-chemin entre les lunettes intelligentes de Google, et le casque de réalité virtuelle d'Oculus Rift. Ciblant le grand public au départ, la start-up a finalement décidé de se recentrer sur les professionnels et a fait de son casque un produit BtoB.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up Atheer Labs prépare un casque de réalité augmentée pour les professionnels
La start-up Atheer Labs prépare un casque de réalité augmentée pour les professionnels © Atheer Labs

L'Atheer One, dans la version présentée sur la campagne de financement participatif, pèse 75 grammes. Le casque de la start-up californienne offre une vision binoculaire grâce à deux caméras, et un environnement 3D avec réalité augmentée. L'utilisateur a accès à des informations et interfaces virtuelles, comme avec Google Glass,  mais il peut aussi interagir avec des objets virtuels, grâce à une technologie de reconnaissance des gestes. L'appareil répond également à la voix et détecte les mouvements de la tête.

Construit sur la plateforme Android, le périphérique est équipé d'un cable que l'on peut brancher directement sur un téléphone Android mais aussi sur tous types d'objets équipés de bluetooth (manette, clavier,...).

Une version tout-en-un existe pour les développeurs d'applications tierces. Atheer Labs prépare par ailleurs un casque pour professionnels, sur le modèle de ceux utilisés par les ouvriers sur les chantiers, qui intégrerait les fonctions de l’Atheer One. Un casque de chantier, plus imposant que des Google Glass, offre une marge de manoeuvre importante dans l'intégration des technologies.

Révolutionner les métiers manuels

"Nous voulons offrir une nouvelle catégorie d'objets électroniques aux infirmières, aux docteurs, aux ouvriers du bâtiment", explique le co-fondateur Allen Yang. Les ouvriers sont la cible privilégiée car ils sont obligés de porter un casque au travail et des lunettes de protection. "Nous pouvons transformer notre technologie pour qu'ils puissent s'en servir tous les jours", explique Allen Yang.

La visière du casque intégrerait les fonctionnalités d'Atheer One, permettant par exemple au travailleur de découvrir les caractéristiques d'un engin, d'afficher des images ou des emails, d'observer un mécanisme en 3D. Le casque veut libérer les mains des professionnels qui adoptent peu à peu les tablettes.

Des applications variées

"Nous avons identifié de nombreuses entreprises dans l'aérospatial et dans l’industrie et avons entamé des discussions avec elles", explique le PDG Soulaiman Itani. "Cela pourrait révolutionner les méthodes de travail dans des grandes entreprises".

L'Atheer One coûtait entre 350 et 500 dollars sur sa campagne de financement participatif, soit entre 260 et 370 euros. Le prix actuel du casque pour pro n’a lui pas encore été révélé même si l'entreprise affirme qu'il verra le jour d’ici la fin de l’année.

Par la suite, la start-up prévoit de se concentrer sur les applications médicales et espère avoir intégré quelques hôpitaux à la fin 2015. Ensuite, Atheer Labs s'attaquera à la grande distribution et l’automobile selon ses projections.

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale