Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up chinoise Pudu Technology lève 15 millions de dollars pour ses robots de livraison autonome

Levée de fonds Vu ailleurs Pudu Technology annonce avoir bouclé un tour de table de plus de 15 millions d’euros afin de développer de nouveaux produits et explorer des marchés à l'étranger. La start-up chinoise spécialisée dans les robots de livraison autonome vise les secteurs de l'hôtellerie, de la restauration, le retail mais aussi le secteur hospitalier.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up chinoise Pudu Technology lève 15 millions de dollars pour ses robots de livraison autonome
La start-up chinoise Pudu Technology lève 15 millions de dollars pour ses robots de livraison autonome © Pudu Technology

Pudu Technology, start-up chinoise spécialisée dans les robots de livraison autonome, vient de boucler un tour de table de plus de 15 millions d’euros, selon une information de VentureBeats publiée le 1er  juillet. Cette levée de fonds en série B, menée intégralement par l'e-commerçant Meituan-Dianping, vise développer de nouveaux produits et explorer des marchés à l'étranger, explique le site américain sans préciser. La dernière levée de fonds, qui remontait à 2018, s’élevait à 7 millions de dollars.

Un capteur lidar conçu sur mesure
Pudu Robotics a mis au point plusieurs robots, dont BellaBot et Holabot. Ces appareils autonomes, conçus pour transporter des marchandises à une vitesse modérée, sont dédiés aux environnements accueillant du public. Ils sont dotés d’un système de suspension pour plus de stabilité et d'un châssis modulaire doté de capteurs qui permettent de repérer et d’éviter les obstacles. Ils affichent une capacité de charge de 120 litres, des matériaux résistants à l'eau et un système de reconnaissance des mouvements.

Tous les robots intègrent un capteur lidar, le Pudu X EAI, conçu sur mesure, et qui complète la technologie propriétaire. Un algorithme de localisation et de cartographie simultanées (SLAM) s'appuie sur des capteurs afin de fournir un positionnement précis en temps réel. La technologie est combinée à Pudu Cloud, qui héberge les données de gestion, d’opérations et de maintenance, mais qui permet également de laisser les robots communiquer entre eux sur un même réseau sans recourir à un serveur et à d’autres appareils connectés, comme des smartwatch, tablettes ou smartphones.

Sheraton et JD.com parmi les clients
Selon Pudu Robotics, un seul robot peut livrer jusqu'à 300 repas par jour. La société revendique plus de 2 000 clients d’une vingtaine de pays dans le secteur de l’hôtellerie, le commerce et la restauration, dont Sheraton, JD.com, et Wowa Brothers, un acteur chinois de la livraison de repas. Elle travaille également avec des structures hospitalières, un secteur qui dit-elle l’a beaucoup sollicitée depuis le début de la pandémie, principalement à Séoul, Pékin et Wuhan. Basée à Shenzhen, Pudu Robotics emploie actuellement plus de 100 personnes.

La livraison sans contact, que permet ce type de solution, est plébiscitée dans le contexte du Covid-19. Elle permet de réduire les risques de transmission, de ne plus exposer les livreurs et d’assurer une continuité des activités même en cas de  pénurie de main d’œuvre. Des protocoles sanitaires sont néanmoins nécessaires pour protéger les personnels dédiés à la préparation des commandes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media