Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up Citalid lève 1,2 million d'euros pour lancer sa plate-forme de simulation du risque cyber

Levée de fonds A l'occasion de la Paris Cyber Week, la start-up Citalid annonce avoir levé 1,2 million d'euros de fonds. Cette jeune pousse française fondée par d'anciens ingénieurs de l'ANSSI a mis au point une solution innovante de simulation des risques financiers liés aux cyberattaques.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up Citalid lève 1,2 million d'euros pour lancer sa plate-forme de simulation du risque cyber
La start-up Citalid lève 1,2 million d'euros pour lancer sa plate-forme de simulation du risque cyber

Citalid annonce ce 5 juin une levée de fonds d'amorçage de 1,2 million d'euros. La start-up française propose une solution de simulation et d'analyse des cyber risques axée sur l'aspect financier (coût potentiel de diverses attaques et remédiations possibles).

 

Citalid a été fondée en 2018 par Maxime Cartan et Alexandre Dieulangard, deux anciens experts en cybersécurité de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI). Dans le cadre de leur mission au sein de l'agence, ils se sont rendus compte que la dimension financière des cyberattaques était mal appréhendée par les entreprises et ne rentrait pas dans le périmètre des solutions de cybersécurité traditionnelles, plus focalisées sur les aspects techniques et le risque opérationnel.

 

Evaluer le coût des attaques avant qu'elles ne surviennent

Citalid se présente donc comme un complément aux acteurs existants de l'écosystème. Sa valeur ajoutée réside dans l'apport aux responsables de la sécurité des systèmes d'informations (RSSI) d'une capacité particulièrement précieuse : pouvoir mettre un prix sur les dégâts engendrés par de futures attaques et donc justifier les investissements en amont dans des moyens défensifs appropriés.

 

Dans les faits, Citalid commence par évaluer le niveau de maturité des défenses mises en place par les différentes activités de l'entreprise. Elle identifie ensuite les risques opérationnels et les actifs métier stratégiques du client afin de déterminer quelles attaques présentent les risques les plus importants. Elle calcule la probabilité d'un succès de ces attaques, et simule l'efficacité des solutions du marché (coût de déploiement, impact) pour aider les dirigeants à mieux choisir lesquelles déployer.

 

Un outil d'aide à la décision pour les dirigeants

Sur le plan financier, la start-up explique que tout type de perte peut être modélisé, de la perte de productivité jusqu'aux amendes juridiques (par exemple liées au RGPD), en passant par les pertes de compétitivité ou de réputation. L'idée est de pouvoir s'adresser aux plus hauts niveaux de décision de l'entreprise dans une langue qu'ils comprennent (l'argent).

 

Citalid se compose aujourd'hui de six personnes et a déjà quelques clients majeurs, dont plusieurs sont présents au CAC40. Sa levée de fonds va lui permettre de renforcer ses équipes et d'accélérer son développement à l'international.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale