Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up Corsight AI lève 5 millions de dollars pour sa technologie de reconnaissance faciale

Levée de fonds La pépite israélienne Corsight AI a annoncé le 26 avril un tour de table de 5 millions de dollars afin de poursuivre le développement de son outil de reconnaissance faciale qui permet de reconnaître les individus même lorsqu’une partie de leur visage est masqué. Une prouesse qui pourrait trouver de nombreux cas d’usage à l’heure où le port des masques pourrait se généraliser.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up Corsight AI lève 5 millions de dollars pour sa technologie de reconnaissance faciale
La start-up Corsight AI lève 5 millions de dollars pour sa technologie de reconnaissance faciale © Corsight AI

Nouvelle levée de fonds pour la start-up israélienne Corsight AI, qui a annoncé le 26 avril réunir 5 millions de dollars avec le soutien du fonds de capital-risque canadien Awz Ventures. Ce nouveau tour de table permettra à la pépite, filiale du groupe Cortica, de poursuivre le développement de sa technologie de reconnaissance faciale et la commercialisation de sa plate-forme d’analyse de données en temps réel.

200 brevets pour le système Autonomous AI

Créée en 2019, Corsight AI s'est penchée spécifiquement sur les freins qui limitent les performances des technologies de reconnaissance faciale. Les conditions météorologiques, comme la neige ou la pluie, un mauvais éclairage, mais aussi le port de tissus et vêtements, comme les écharpes et les bonnets, altèrent la qualité des images saisies et trompent ainsi les systèmes d'identification de visages. Pour être performante, la solution découpe chaque visage en plusieurs zones, ce qui permet d’identifier un individu même lorsqu’une partie de celui-ci est masqué.

Cette levée de fonds est d’ailleurs à mettre en parallèle avec le port de masques, de lunettes de protection et de visières dont l’usage se développe actuellement, notamment pour les professionnels exposés au COVID-19, mais également au sein de la population. Corsight AI combine sa technologie à une plate-forme qui analyse en temps réel les informations captées par les caméras vidéo. L’outil repose sur Autonomous AI, le système d’intelligence artificielle développé par Cortica depuis plusieurs années. La technologie, qui repose sur plus de 200 brevets, s’appuie sur les neurosciences et la recherche biologique pour reproduire la façon dont les humains interprètent les signaux, prédisent et comprennent leur environnement.

Elon Musk (Tesla) un temps intéressé

Les cas d’usages sont nombreux. La solution a vocation à être implémentée dans les systèmes de déverrouillage de smartphone mais elle peut également intéresser les autorités à l’heure où la propagation du virus fait l’objet de nombreuses études. "Avec la détection d'un patient COVID-19 dans un lieu public, la technologie peut également aider à identifier une transmission potentielle en passant au crible les personnes qui ont été proches de l'individu malade, à quelle période et à quelle distance", précise Corsight AI dans un communiqué. La technologie peut également être couplée à des dispositifs d’accès à des bâtiments sans contact, en lieu et place des systèmes actuels de badges.

La maison-mère, Cortica, développe depuis 2007 des systèmes de machine learning et de computer vision dédiés à la voiture autonome. Basée à Tel-Aviv, celle qui a un temps intéressé Elon Musk (Tesla), a séduit des investisseurs comme Horizon Ventures, Samsung Ventures et Technion Israel Institute of Technology pour un total de plus de 70 millions de dollars.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media