Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up d'e-logistique Byrd lève 16 millions d'euros pour se développer en Europe

Levée de fonds L'entreprise autrichienne Byrd annonce un tour de table de 16 millions d'euros. Elle prévoit d'utiliser ces fonds pour embaucher et déployer ses services à d'autres marchés européens.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up d'e-logistique Byrd lève 16 millions d'euros pour se développer en Europe
La start-up d'e-logistique Byrd lève 16 millions d'euros pour se développer en Europe © Byrd

Byrd, éditeur d'une plateforme logistique pour l'e-commerce, annonce ce 6 juillet avoir récolté 16 millions d'euros lors d'une série B. La start-up autrichienne prévoit d'utiliser ces fonds pour s'étendre à cinq nouveaux marchés en Europe de l'Est, du Nord et du Sud et renforcer sa présence dans les pays où elle dispose déjà d'une antenne, comme la France.

Ce tour de table a été mené par les investisseurs Mouro Capital, Speedinvest, Verve Ventures, Rider Global et VentureFriends. Il fait suite à la série A de 5 millions d'euros décrochés par Byrd en juillet 2020 et porte le montant total levé à ce jour à 26 millions d'euros.

Plateforme e-logistique
Fondée en 2016 à Vienne, Byrd développe des logiciels de gestion d'entrepôts et autres opérations logistiques et gère également un service pour aider les commerçants en ligne à stocker, préparer et livrer leurs commandes. La société Byrd est actuellement présente au Royaume-Uni, en Allemagne, aux Pays-Bas et en France, où elle compte une quinzaine d'entrepôts et plusieurs centaines de clients dont Durex, Freeletics, Scholl, Your Superfoods, etc.

La technologie de Byrd relie les systèmes de commerce électronique et les places de marché, tels qu'Amazon, Plentymarkets, Shopify et Shopware, à son réseau de prestataires logistiques tiers. D'une année à l'autre Byrd a vu son chiffre d'affaires augmenter de plus de 300 %, a indiqué, dans un communiqué, l'entreprise qui traite désormais des centaines de milliers de colis par mois.

Alternative européenne à Amazon
Boosté par la pandémie de Covid-19, le commerce électronique en Europe devrait connaître une croissance de 30 % cette année rapporte TechCrunch. En proposant des infrastructures dans la région pour aider les commerçants à stocker et à livrer les commandes, Byrd s'impose comme une alternative à l'utilisation d'Amazon.

Pour faire face à la demande, Byrd prévoit d'utiliser ces nouveaux fonds pour doubler ses effectifs et atteindre 200 personnes d’ici à la fin de l'année. A terme, la société souhaite davantage s'illustrer dans la durabilité et devenir la première plateforme de traitement du commerce électronique en Europe. Byrd ambitionne à devenir un pionnier du traitement durable en offrant des solutions d'emballage et d'expédition durables pour ses clients.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.