Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up de data science Dataiku lève 101 millions d'euros

Levée de fonds En annonçant une série C à 101 millions d'euros, la start-up Dataiku réalise, avec l'investisseur Iconiq Capital, le plus gros investissement dans le secteur de la data science et du machine learning.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up de data science Dataiku lève 101 millions d'euros
La start-up de data science Dataiku lève 101 millions d'euros © Dataiku

La start-up franco-américaine Dataiku a annoncé le 19 décembre 2018 avoir levé 101 millions d'euros en série C. Cette levée de fonds, menée par Iconiq Capital et suivie par Alven Capital, Battery Ventures, Dawn Capital et FirstMark Capital, est l'une des plus importantes réalisées jusqu'à présent dans le secteur de la data science et du machine learning.

 

Une success story née en France

Créée en janvier 2013 par Florian Douetteau, Dataiku s'est attelée à démocratiser les usages de la data science auprès d'entreprises de toutes tailles. La plate-forme en ligne met à leur disposition une série d'outils qui permet de répondre à des problématiques d’optimisation marketing, de maintenance prédictive, ou de détection de fraude.

 

L'entreprise a eu parmi ses premiers clients Vente-Privée, qui l'utilisait pour prévoir le taux d'écoulement de ses produits, ou BlaBlaCar, pour anticiper les coûts et revenus de ses campagnes marketing. Elle compte désormais plus de 200 clients dans le monde, comme General Electric, Sephora, Unilever ou encore BNP Paribas.

 

"Fournir le bloc manquant de l’entreprise moderne"

La levée de fonds va permettre à Dataiku d'accélérer l'ajout de nouvelles fonctionnalités et d'élargir son réseau de partenaires. La start-up prévoit de doubler ses effectifs, actuellement composés de 200 personnes entre Paris, New York, Londres, Sidney et Singapour.

 

L'entreprise, nommée parmi les "Meilleures entreprises du Big Data et dirigeants pour lesquels travailler en 2018" par le magazine Forbes, déclare également qu'elle va continuer à développer ses initiatives de recherche avec le Dataiku Lab, ses programmes académiques et son cycle de conférences.

 

"Ce dernier tour de table confirme le bien fondé de notre stratégie qui est de construire et de fournir le bloc manquant de l’entreprise moderne : la plate-forme opérationnelle sur laquelle l'entreprise construit elle-même les intelligences artificielles qui résolvent ses problèmes métiers", a déclaré dans un communiqué Florian Douetteau, CEO de Dataiku.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale