Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up de réalité virtuelle The Void va ouvrir 25 nouveaux établissements, dont un à Paris

The Void, jeune pousse américaine pionnière du divertissement en "hyper réalité", a l'intention d'ouvrir 25 nouveaux établissements à travers le monde d'ici 2022. Ils seront basés dans les centres commerciaux du groupe Unibail-Rodamco-Westfield, dont celui des Quatre Temps, situé dans le quartier de La Défense à Paris.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up de réalité virtuelle The Void va ouvrir 25 nouveaux établissements, dont un à Paris
La start-up de réalité virtuelle The Void va ouvrir 25 nouveaux établissements, dont un à Paris © The Void - Walt Disney Corporation

La start-up américaine The Void, spécialiste de la réalité virtuelle hors du domicile, passe à la vitesse supérieure. L'entreprise a annoncé le 25 juillet vouloir ouvrir 25 nouveaux établissements à travers le monde d'ici à 2022. C'est plus du double de ses salles actuelles, qui sont au nombre de 11 aux Etats-Unis, 3 au Canada, 1 en Malaisie et 1 à Dubaï.

 

Un futur établissement à Paris

Ce développement se fait dans le cadre d'un partenariat avec Unibail-Rodamco-Westfield (URW), leader mondial des centres commerciaux. Treize de ces 25 nouveaux emplacements sont connus. Il y en a 6 de prévus aux Etats-Unis (dont 4 en Californie), mais surtout 7 en Europe, dont 1 en France, au sein du centre commercial Les Quatre Temps à Paris La Défense. Sa date d'ouverture n'est cependant pas connue.

 

The Void a popularisé l'utilisation de la réalité virtuelle mélangée à des déplacements physiques et à des interactions avec des accessoires réels. Jusqu'à quatre joueurs s'harnachent de sacs à dos, vestes à retour haptique, casques VR et fusils et déambulent dans des pièces interconnectées où ils peuvent ressentir de la chaleur, du vent, des vibrations dans le sol, etc. La start-up a baptisé ce concept "hyper réalité", un terme désormais repris par d'autres acteurs de l'industrie du divertissement hors du domicile.

 

Des licences Disney prestigieuses

L'entreprise a été fondée en 2015 et est basée à basée à Lindon, dans l'Utah. Elle a débuté sa première expérience commerciale en 2016 à New York City, avec la licence SOS Fantômes. Mais c'est son partenariat avec le groupe Walt Disney en 2017 qui lui a permis de prendre de l'essor, grâce à l'expérience Star Wars: Secrets of the Empire. Elle a depuis annoncé 5 autres expériences basées sur les franchises Marvel et Disney, dont la première (située dans l'univers des Mondes de Ralph) est déjà sortie. Elle a aussi lancé une expérience originale à Las Vegas en juin 2018, baptisée Nicodemus: Demon of Evanishment.

 

Un apport récent de 20 millions de dollars

Cette annonce est survenue à peine deux semaines après la révélation par Bloomberg que James Murdoch, fils de Rupert Murdoch et ancien CEO de 21st Century Fox (rachetée cette année par le groupe Disney), a investi 20 millions de dollars dans The Void au travers de sa société Lupa Systems. Il rejoint Disney, Fidelity et Qualcomm Ventures au capital de la start-up.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media