Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up Deliverr lève 7 millions de dollars pour concurrencer Amazon Prime

Vu ailleurs  Deliverr propose aux e-commerçants un service de livraison rapide similaire à la livraison sous deux jours qui a fait la renommée du géant américain Amazon. La start-up de San-Francisco accélère son développement avec une levée de fonds de 7 millions de dollars.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up Deliverr lève 7 millions de dollars pour concurrencer Amazon Prime
Pour concurrencer la livraison sous deux jours d'Amazon, Deliverr s'appuie sur du machine learning et des algorithmes prédictifs. © Juliette Raynal - L'Usine Digitale

C’est David contre Goliath. La start-up américaine Deliverr vient de lever 7 millions de dollars afin de défier Amazon sur son terrain.  Fondée il y a un an à peine à San-Francisco, la jeune entreprise propose aux e-commerçants un service de livraison rapide similaire à la livraison sous deux jours offerte aux clients Amazon Prime, qui a fait la renommée du géant américain, rapporte TechCrunch. E-Bay et Walmart se sont déjà laissés séduire.
 

Pour parvenir à de tels résultats, la start-up s’appuie sur des technologies de machine learning et d’intelligence prédictive afin de décider dans quel entrepôt elle doit stocker les marchandises des entreprises clientes. Aujourd’hui, la société peut s’appuyer sur un réseau d’une dizaine d’entrepôts situés au Texas, dans le Missouri, la Pennsylvanie, l’Ohio ou le New Jersey…

 

Location d'entrepôts et packaging neutre

Contrairement à Amazon, qui possède plus de 75 entrepôts (qui font aussi office de centre de tri), Deliverr n’est pas propriétaire de ces emplacements. La stratégie du groupe s’apparente à celle d’Uber. "Uber ne modifie pas l’infrastructure des véhicules. Il ne construit pas ses propres taxis. Mais ce qu’ils font, c’est qu’ils créent un software qui permet d’aller au-delà", explique Michael Krakaris, l’un des co-fondateurs de Deliverr, à Tech Crunch. La plupart des entrepôts ne seront pas remplis. Nous nous y installons donc et remplissons cet espace qui ne le serait pas autrement".

Afin de coller au mieux aux besoins de ses clients, la start-up leur propose également un packaging neutre, ce qui n’est pas le cas d’Amazon qui appose un autocollant sur tous ses emballages.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale