Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up française NextMind débute l'expédition du DevKit de son interface neuronale

Vidéo NextMind, pépite parisienne des neurosciences, débute l'expédition du kit de développement de son interface neuronale. Composée d'un capteur qui fonctionne sans gel, d'un moteur d'inférence qui décode les signaux du cortex visuel en temps réel et d'un plugin Unity, il permet d'expérimenter rapidement et simplement avec cette méthode de contrôle novatrice.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up française NextMind débute l'expédition du DevKit de son interface neuronale
La start-up française NextMind débute l'expédition du DevKit de son interface neuronale © NextMind

La start-up française NextMind, qui développé une interface neuronale non invasive, annonce ce 8 décembre avoir débuté l'expédition de ses kits de développement. Annoncé il y a près d'un an lors du CES 2020, le dispositif est capable de détecter certains signaux électriques émanant du cerveau et de les traduire en actions, le tout en temps réel. Il est vendu 399 dollars.

Démocratiser les interfaces neuronales
Le kit de développement se compose d'un bandeau à passer autour de la tête, à l'arrière duquel se trouve un électroencéphalographe (EEG) qui mesure l'activité électrique du cerveau. Ce capteur est doté de huit électrodes conçues de manière à passer sous les cheveux des utilisateurs pour obtenir le meilleur signal possible. Le signal est ensuite transmis à l'ordinateur par Bluetooth, qui l'interprète à l'aide d'algorithmes de machine learning. Nous avions pu en faire l'essai lors du CES 2020 et la technologie nous avait semblé prometteuse bien que restant à améliorer.
 


La start-up a amélioré ses modèles de machine learning depuis et prévoit de continuer à les mettre à jour régulièrement pour les rendre à la fois plus rapide et plus précis dans leurs résultats. Elle espère aussi pouvoir se passer d'ici quelques mois du processus de calibration qui reste aujourd'hui nécessaire à l'utilisation de l'appareil. En plus de ce capteur et du système de machine learning, le kit de développement inclut un plugin pour Unity ainsi que des tutoriaux et cinq applications de démonstrations. David Helgason, le fondateur d'Unity, est d'ailleurs l'un des investisseurs de l'entreprise, qui a levé 4,6 millions d'euros en décembre 2018 (dont un million provenant de Bpifrance).

NextMind cite une compabilité avec les ordinateurs sous Windows 10 et macOS, ainsi que les casques de réalité virtuelle de marque Oculus, HTC Vive et les casques de réalité augmentée Microsoft Hololens. L'industrie vidéoludique semble toujours être la cible principale visée par la start-up avec son produit, bien que les cas d'usage en la matière ne soient pas évidents, comme nous l'avions noté lors de notre test en janvier. Une utilisation pour le contrôle de la smart home est aussi mise en avant par NextMind.
 


Recrutements en cours, levée de fonds à venir
La jeune pousse explore par ailleurs des partenariats avec des entreprises de secteurs variés, qui incluent un fabricant automobile. Trois contrats ont déjà été signés et des discussions ont lieu avec 25 entreprises au total. NextMind continue en parallèle de travailler à sa seconde levée de fonds, qui devrait débuter au premier trimestre 2021. L'entreprise, fondée en 2017 par Sid Kouider, chercheur au sein du laboratoire de sciences cognitives et psycholinguistique de l'École normale supérieure, emploie désormais plus de 20 personnes dans ses locaux à Paris, et prévoit d'importants recrutements au cours de l'année prochaine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media