Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up Hired lève 15 millions de dollars pour faciliter le recrutement des pros du web

La start-up américaine Hired veut faciliter le recrutement dans le web. Elle a levé 15 millions de dollars pour développer sa plate-forme, qui met directement en contact les entreprises et les pros de l'informatique.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up Hired lève 15 millions de dollars pour faciliter le recrutement des pros du web
La start-up Hired lève 15 millions de dollars pour faciliter le recrutement des pros du web © Capture d'écran - Hired

Symptomatique de la guerre des talents dans l'IT, notamment dans la Silicon Valley, Hired est une "market place" où les entreprises sont en compétition pour attirer directement des développeurs, designers, analystes et autres pros du web.

Aider les entreprises à trouver la perle rare

Les solutions de recrutement innovantes se sont multipliées ces dernières années, LinkedIn, Viadeo et consorts ne suffisant plus pour dénicher des talents dans l'informatique. Hired, fondée en 2012, offre une nouvelle version du recrutement par internet et vient de lever 15 millions de dollars. La start-up propose un "market place" pour mettre en contact les pros du web et les entreprises. Ces dernières sont directement en compétition pour attirer la perle rare. 

Hired propose deux solutions de paiement pour les entreprises : soit 15% du salaire de base annuel de la nouvelle recrue, avec une possibilité de remboursement pendant 90 jours, soit 1% du salaire annuel tous les mois pendant 24 mois. La start-up se vante ainsi d'être moins chère qu'un cabinet de recrutement. Elle promet aussi un ratio de 40% d'entretiens acceptés de la part des candidats.

Le paradis des développeurs

Comment Hired trouve-t-elle ces développeurs tant désirés? Selon la start-up, c'est surtout grâce au bouche à oreille des anciens qui recommandent Hired à leurs amis. Leur stratégie presse et marketing sur internet, et leur présence dans les plus grandes conférences de développeurs font le reste.

Hired se veut avant tout le paradis des développeurs, prompts à aller voir ailleurs tant ils sont sollicités. Sur Hired, les employeurs sont obligés d'afficher clairement le salaire, les bonus et bénéfices de chaque offre d'emploi, pour faire gagner du temps aux candidats et leur donner plus de pouvoir de décision. Selon Hired, les candidats reçoivent 10 à 15 offres en moyenne par semaine. Ils reçoivent aussi un bonus de 2 000 dollars de la part de Hired s'ils signent avec une entreprise.

Par ailleurs, la start-up compte pour l'instant 800 employeurs approuvés et 12 000 développeurs. 400 entreprises demanderaient à rejoindre la plateforme tous les mois. La levée de fonds est censée aider au développement international de Hired, qui est actuellement présente à San Francisco et à New York et compte 31 employés.

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale