Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up HypnoVR lève 4,5 millions d'euros pour sa thérapie par réalité virtuelle

Levée de fonds La start-up HypnoVR boucle une série A de 4,5 millions d'euros. Elle a développé des applications de réalité virtuelle visant à réduire la douleur et le stress grâce à "l'hypnose médicale". 240 établissements de santé utilisent ce dispositif commercialisé sous forme de kits incluant casque et logiciel.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up HypnoVR lève 4,5 millions d'euros pour sa thérapie par réalité virtuelle
La start-up HypnoVR lève 4,5 millions d'euros pour sa thérapie par réalité virtuelle © HypnoVR

La start-up strasbourgeoise HypnoVR, spécialisée dans les thérapies par réalité virtuelle, annonce ce mardi 7 décembre une levée de fonds de 4,5 millions d'euros. Le tour de table a été mené par la Banque des Territoires pour le compte de l’Etat dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA) "Territoires d’innovation", Akiles et Capital Grand Est via Alsace Création.

Les investisseurs historiques, dont Guillaume Richard, fondateur et PDG de OuiCare (entreprise de services à la personne) et le family office de Daniel Caille, fondateur et PDG de Vivalto Santé (acteur de l’hospitalisation privée en France) y ont également participé. La levée inclut également un financement de Bpifrance.

Réduire l'utilisation de sédatifs et anxiolytiques
HypnoVR a été fondée par Denis Graff et Chloé Chauvin, tous deux médecins anesthésistes et hypnothérapeutes, ainsi que par Nicolas Schaettel, co-fondateur de Culture.Digital et spécialiste de la communication digitale. Elle a développé un logiciel – qualifié de dispositif médical de classe 1 – permettant de réduire le stress et la douleur grâce à "l'hypnose médicale" non pharmacologique en réalité virtuelle. Il est compatible avec les casques Oculus Quest 2 ainsi que le Pico G2 4K. L'objectif final est de réduire l'utilisation de médicaments sédatifs et anxiolytiques et leurs effets secondaires pour les patients.

Le logiciel propose six "univers" (marin, enneigé...) accompagnés de six "compositions musicales" sur lesquelles s'exprime une voix féminine ou masculine. Le tout est disponible dans sept langues. Au total, HypnoVR offre 22 scénarios intégrant des séquences de respiration guidée, de cohérence cardiaque (état particulier de la variabilité cardiaque engendré par la respiration) et de "suggestions hypnotiques". Les séances sont pilotables à distance grâce à une application disponible sur smartphone et tablette.

Réduction de la douleur, du stress et de l'anxiété
Ce dispositif est aujourd'hui utilisé dans la réduction de la douleur avant, pendant et après une intervention médicale ainsi que pour l'allègement des niveaux de stress et d'anxiété lors d'un acte médical. Il s'adresse à plusieurs spécialités comme le dentaire, l'urologie, la gynécologie ou encore l'imagerie médicale. Il peut également être utilisé pour améliorer la gestion du stress des soignants et la qualité de vie au travail. 

A date, 240 établissements de santé en Europe utilisent HypnoVR. La jeune pousse a également signé des partenariats avec de grands groupes tels que Vivalto Santé, B. Braun pour compléter la prise en charge des patients en périopératoire ainsi que Pierre Fabre Oral Care pour les soins dentaires.

Concernant l'efficacité scientifique de ce dispositif, HypnoVR a présenté 13 publications scientifiques jusqu'à présent. 42 autres sont en préparation, précise-t-elle. Elles ont montré une réduction de 93% de l’anxiété lors de la pose de chambres implantables (boîtier placé sous la peau relié à un cathéter), une réduction de 41% de la douleur chronique et une réduction de 45% dans la consommation de morphiniques, de 63% dans la consommation d’anxiolytiques et de 40% de douleurs postopératoires lors de chirurgies de la scoliose.

La commercialisation fonctionne sous forme de "pack". Le premier, de 149 euros par mois, s'adresse aux praticiens indépendants avec un casque. Le second, dédié aux établissements de santé, est au prix de 349 euros par mois avec trois casques (pour six casques, le prix est de 689 euros). 

Accélérer la commercialisation en France et en Europe
Grâce à cette nouvelle levée de fonds, HypnoVR souhaite accélérer le déploiement commercial de sa solution en France et en Europe. Elle compte également poursuivre son programme de recherche & développement pour continuer à renforcer l'efficacité thérapeutique du logiciel et élargir son champ d'application à d'autres spécialités médicales et paramédicales. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.