Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up icaunaise PapyHappy lève 1,5 million d’euros

Levée de fonds La start-up PapyHappy, spécialisée dans les comparatifs de maisons de retraite et logements pour seniors, vient d’annoncer avoir levé 1,5 million d’euros. De quoi se développer en France, mais aussi en Europe.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up icaunaise PapyHappy lève 1,5 million d’euros
La start-up icaunaise PapyHappy lève 1,5 million d’euros © PapyHappy

Créée en 2016 à Joigny, dans l’Yonne, PapyHappy vient d’annoncer une levée de fonds de 1,5 million d’euros. BDR IT et BFC Croissance & Innovation rejoignent ainsi Bpifrance et Groupama Paris Val de Loire au capital de la start-up. La jeune pousse avait déjà levé 100 000 euros en 2017 pour le lancement de sa plateforme.


"Avec cette nouvelle levée de fonds, nous allons pouvoir consolider notre positionnement français, mais aussi déployer notre solution aux pays limitrophes", nous explique le fondateur de PapyHappy, Joachim Tavares. Un déploiement européen qui commencera par l’Espagne durant ce premier trimestre.

 

Aider la génération des babyboomers

Depuis 2016, PapyHappy propose une plateforme collaborative en ligne sur laquelle les seniors et leur entourage peuvent comparer les maisons de retraite et autres établissements pour trouver le logement le plus adéquat. Aujourd’hui, l’ensemble des établissements français sont référencés sur cette plateforme qui totalise 40 000 pages vues chaque mois.


La start-up espère aussi pouvoir intégrer des services d’accompagnement auprès d’entreprises partageant les mêmes valeurs, comme elle le fait avec Groupama Paris Val de Loire depuis 2018. "La pertinence des services que propose PapyHappy à destination des établissements d’accueil des seniors et à leur entourage nous a convaincu d’accompagner cette entreprise qui témoigne de valeurs fortes", confie Christian Attard, directeur de participations BDR Invest – BDR IT, dans un communiqué.

 

Des recrutements à venir

L’entreprise qui employait 8 personnes il y a encore un an peut aujourd’hui compter sur 15 collaborateurs, dont deux sont installés en Espagne depuis mi-janvier 2019. "Nous travaillons aussi avec des organismes extérieurs, mais nous espérons bien recruter encore cinq personnes d’ici la fin de l’année pour renforcer le maillage de collaborateurs que nous avons mis en place sur le territoire", déclare Joachim Tavares.

L’été dernier, PapyHappy a intégré la Silver Alliance, un regroupement de 18 entreprises appartenant à la "silver économie". L’entreprise a aussi reçu la labellisation de Bureau Veritas Certification.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media