Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up Lifen lève 20 millions d’euros pour faciliter la communication entre les professionnels de santé

Levée de fonds La start-up parisienne Lifen annonce ce jeudi 13 mai 2019 avoir bouclé une nouvelle levée de fonds de 20 millions d’euros. Une somme qui lui permettra d’implanter plus encore sa plateforme de communication médicale dans les établissements de santé français.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up Lifen lève 20 millions d’euros pour faciliter la communication entre les professionnels de santé
La start-up Lifen lève 20 millions d’euros pour faciliter la communication entre les professionnels de santé © Lifen

Créée en 2015, Lifen n’en est pas à son coup d’essai. Après un premier tour de table de 7,5 millions d’euros début 2018 auprès de Serena Capital et de Daphni, la start-up parisienne annonce ce jeudi 13 juin 2019 avoir bouclé une nouvelle levée de fonds d’un montant de 20 millions d’euros et menée par Partech. Son objectif : changer d’échelle, en recrutant massivement et en formant les professionnels de santé à sa plateforme de communication médicale. "Il y a du travail, parce qu’il n’y a pour ainsi dire pas de fondations : très peu de médecins échangent aujourd’hui entre eux de manière digitale", indique à L’Usine Digitale Franck Le Ouay, président-fondateur de Lifen.

 

70 éTABLISSEMENTS DE SANTé éQUIPéS

La plateforme, compatible avec les centaines de logiciels existants et spécifiques à chaque spécialité médicale, fonctionne en toute interopérabilité. "Une intelligence artificielle agit en temps réel et s’adapte aux pratiques quotidiennes, détaille Franck Le Ouay. Lors de l’impression d’un document, les données remontent automatiquement vers notre plateforme." Il ne reste alors plus qu’à l’adresser au confrère de son choix. La solution maintient à jour un annuaire de praticiens, alors que les registres classiques sont truffés d'erreurs ou de doublons. Un gain de temps à l'origine de son succès : les médecins consacreraient près de 30% de leur temps à des tâches administratives, sans valeur ajoutée. Mais aussi d’importantes économies : le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Strasbourg économiserait par exemple environ 700 000 euros par an grâce à la plateforme. Un chemin qu’ont déjà suivi cinq autres CHU et une soixantaine d’autres établissements publics de santé en France.

 

 

Forte de 75 employés, principalement développeurs, la jeune pousse devrait accélérer les recrutements pour atteindre une équipe de 100 personnes fin 2019. "Pour soutenir notre croissance, nous chercherons avant tout des commerciaux et des techniciens", avance le président de Lifen. Selon lui, "cette vision participe à l’effort de transformation numérique des professionnels de santé, initié par le programme gouvernemental Ma Santé 2022". Messagerie sécurisée et dossier médical partagé (DMP) sont ainsi intégrés à la plateforme pour "décloisonner la e-santé". La start-up annonce aussi avoir signé un accord de déploiement de sa solution avec le plus important réseau de cliniques privées en France. De quoi doubler, dans les tout prochains mois, le nombre d’utilisateurs de sa plateforme.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale