Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up nantaise 7opteam rationnalise les interventions techniques

En complément de ses solutions permettant d’optimiser les déplacements techniques des professionnels, la start-up nantaise 7opteam vient de lancer un module d’autodiagnostic multicanal.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up nantaise 7opteam rationnalise les interventions techniques
La start-up nantaise 7opteam rationnalise les interventions techniques © 7opteam

Comment conserver une certaine qualité de service tout en limitant les déplacements physiques ? C’est l'une des problématiques que les entreprises qui réalisent des interventions technique à domicile ou chez des professionnels ont dû gérer en marge de la crise sanitaire.

Pour y répondre, le nantais 7opteam vient de lancer une plateforme d’autodiagnostic multicanal. Ce module s’agrège aux différentes applications que propose la start-up nantaise autour de la planification et de l’optimisation des interventions techniques liées à des pannes, de la maintenance ou des obligations réglementaires.

"Via ce module, une personne peut, en toute autonomie à partir d’une série de questions modulables, qualifier précisément son problème. Cet autodiagnostic génère une solution pour le résoudre ou une prise de rendez-vous pour un dépannage sur site, si nécessaire", détaille Bruno Renimel, le président de 7opteam. Avec cette solution en ligne accessible 24h/24, le dirigeant entend ainsi augmenter le taux de résolution au premier contact, indicateur majeur dans le domaine du "Field Service Management".

Un partenariat avec IFS
Positionné sur ce marché depuis sa création en 2013, 7opteam déploie des logiciels permettant aux entreprises de piloter les interventions terrains de leurs équipes mobiles – livreurs, agents de maintenances, techniciens… – et les activités qui y sont liées : centralisation des interactions clients, maintenance prédictive, gestion des retours, des garanties…

Pour développer ses solutions, la start-up s’appuie sur le moteur d’optimisation PSO déployé par l’éditeur IFS dont 7opteam est partenaire. Avant d’être cédé à IFS, ce moteur a été développé par Bruno Renimel et son associé Laurent Othacehe au sein de l’entreprise 360.

25% de croissance
En 2019, 7opteam a réalisé un chiffre d’affaires de 2 millions d'euros. "En trois ans, notre activité a doublé. Malgré le contexte, nous nous projetons sur une croissance de 25% sur l’année 2020 au vu des projets engagés". La start-up fonde 75% de son modèle économique sur des contrats récurrents sur abonnement.

Dans son portefeuille de clients, on note des clients dans le retail, le bâtiment, les télécoms ou encore des experts en sinistres immobiliers et automobiles. "Nous travaillons pour un acteur comme Darty, mais notre cœur de marché reste les filiales de grands groupes, les ETI et les PME", détaille Bruno Renimel évoquant Auchan Services, Socotec ou encore Iserba. Installée à Nantes, 7opteam emploie 15 salariés, avec une partie de ses équipes "clients" sur Paris, Montpellier et Mulhouse.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media