Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up Nouveal e-santé lève 3 millions d'euros pour s'imposer dans le télésuivi médical

Levée de fonds L'entreprise lyonnaise Nouveal e-santé a développé un bouquet de services à destination des établissements de santé pour la prise en charge des patients à distance. L'AP-HP, l'hôpital Foch ou encore Ramsay Santé utilisent ces logiciels, censés fluidifier le parcours des malades. La jeune pousse vient de lever trois millions d'euros pour accélérer la commercialisation de ses solutions et s'imposer dans le télésuivi.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up Nouveal e-santé lève 3 millions d'euros pour s'imposer dans le télésuivi médical
La start-up Nouveal e-santé lève 3 millions d'euros pour s'imposer dans le télésuivi médical © Nouveal e-santé

La start-up Nouveal e-santé, spécialisée dans la digitalisation du parcours patient, vient d'annoncer une levée de 3 millions d'euros. Le tour de table a été mené par Bpifrance via son fonds "Patient autonome". Lancé en 2017, ce programme cible les start-up qui développent des innovations pour optimiser les coûts de santé et améliorer le parcours de soin.

Accélérer le déploiement commercial
Ces nouveaux fonds seront dédiés à l'accélération du déploiement commercial des solutions de la jeune pousse et l'adaptation des nouveaux dispositifs aux protocoles de différents parcours dans les établissements de santé. L'entreprise ambitionne également de développer son offre de télésuivi pour la médecine de ville.

Nouveal e-santé, détenue majoritairement par La Poste santé depuis juillet 2020, a la double casquette d'éditeur de logiciels et de prestataire de services numériques. Située à Irigny dans la métropole lyonnaise, cette société commercialise e-fitback, ONCO’nect, Léa Santé et tout récemment Covidom.


332 établissements utilisateurs
Ces solutions actuellement utilisées par 332 établissements de santé publics et privés fédérant plus de 25 000 professionnels de santé hospitaliers et libéraux, parmi lesquels Gustave Roussy, le groupe Ramsay Santé, l'hôpital Foch… Elles ont permis le télésuivi de plus de 1,3 million de patients.

La solution "e-fitback" s'adresse aux établissements de santé pour la supervision de la prise en charge du patient qu'elle soit médicale, chirurgicale ou obstétricale. ONCO'nect, créé en collaboration avec l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HO), est dédié au télésuivi des patients atteints de cancer. Le dispositif "Léna Santé" permet de suivre les personnes atteintes de d'hémopathie maligne (maladie du sang). Il a été élaboré avec le laboratoire Janssen, filiale du groupe Johnson & Johnson.

Le développement de Covidom pour suivre les patients Covid-19
Dernier né dans la gamme de Nouveal e-santé : Covidom. Egalement développée avec l'AP-HP, cette application permet de suivre à domicile les patients suspectés ou atteints par le Covid-19. La solution, lancée en mars 2020, est aujourd’hui utilisée par 216 établissements et centres de santé fédérant plus de 20 000 professionnels de santé hospitaliers et libéraux et a déjà permis le télésuivi de 900 000 patients.

D'après la jeune pousse, sa force est la facilité d'intégration de ses solutions de digitalisation aux outils métier déjà en place au sein des systèmes d'information hospitaliers (SIH). Elles peuvent être rapidement déployées à l'échelle d'un site, de plusieurs établissements ou de l’ensemble d’un groupement hospitalier de territoire (GHT).

La santé connectée en plein essor
Les start-up spécialisée dans l'e-santé ont su tirer leur épingle du jeu depuis le début de cette crise sanitaire car la prise en charge à distance est fortement plébiscitée pour réduire les contaminations dans les structures de soin. Début janvier, Maela a levé 2 millions d'euros pour développer sa solution destinée au télésuivi post-opératoire.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.