Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up Platform.sh lève 140 millions de dollars pour sa plateforme applicative cloud

Levée de fonds Plateform.sh a développé une PaaS pour permettre aux développeurs de tester, déployer et gérer des applications dans le cloud. Après avoir convaincu Nestlé, Adobe ou encore Unicef, elle souhaite accélérer son déploiement grâce à une série D de 140 millions de dollars. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La start-up Platform.sh lève 140 millions de dollars pour sa plateforme applicative cloud
La start-up Platform.sh lève 140 millions de dollars pour sa plateforme applicative cloud © Unsplash

La start-up Plateform.sh, membre du French Tech 120, annonce ce 21 juin une levée de fonds en série D de 140 millions de dollars (environ 133 millions d'euros) pour accélérer le déploiement de sa plateforme Paas. Le tour de table a été mené par Digital+ Partners, Morgan Stanley Expansion Capital et Revaia. Les fonds existants BGV, Eurazeo, Hi Inov et Partech y ont également participé. 
 

Un gain de temps de 30%

Créée en 2015, Plateform.sh se présente comme une plateforme applicative cloud, une Platform as a service (PaaS). Les développeurs l’utilisent pour développer, tester, déployer et gérer des applications dans le cloud. "Notre promesse est de dire aux équipes digitales : 'vous passez zéro temps à manager vos infrastructures cloud'", explique Frédéric Plais, cofondateur et CEO de la jeune pousse. Concrètement, la plateforme permet en moyenne de "faire gagner 30% de temps sur le développement d'un site web et 50% sur sa maintenance". 

La plateforme s'adresse à tous les secteurs. Adobe, Nestlé, Gault et Millau, Unicef, l'Université du Missouri l'ont adopté. Elle compte une grande partie de ses clients dans "les médias, le consumer, la pharma et l'éducation". Le point commun entre les 5500 clients est "qu'ils ont beaucoup de sites web à gérer", détaille le CEO. Son premier marché est les Etats-Unis puis l'Europe du Nord. 

 

Un marché largement dominé par les géants américains 

Plateform.sh n'a possède pas de data centers en propre. Ils s'appuient sur les services de cloud computing d'Amazon, Google, Microsoft, Orange et OVHcloud. Certaines de ses entreprises proposent d'ailleurs leur propre plateforme applicative cloud. Comment se positionne donc Plateform.sh ? "En effet, nous avons de nombreux concurrents. Principalement américains, répond Frédéric Plais. Nous nous battons à armes assez égales : nous avons un produit compétitif au niveau mondial et très apprécié par nos clients."

Avec cette levée de fonds, l'entreprise française poursuit deux objectifs : consolider son positionnement en Europe, aux Etats-Unis et en Asie ainsi que réaffirmer sa stratégie d'acquisition. Sur ce second point, Plateform.sh a acquis Blackfire.io en mai 2021, ce qui lui a permis d'étendre son offre en matière de gestion de la performance des applications web. 

Avec un siège social en France et des bureaux à San Francisco, Plateform.sh compte 340 employés et compte recruter de nouveaux collaborateurs d'ici fin 2023. Elle présentait un revenu annuel récurrent (AAR) – la somme des revenus liés à des abonnements en cours à une date donnée – de 40 millions de dollars à fin de l'année 2021 et une croissance de 50%. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.