Pony.ai se lance dans les camions autonomes avec le chinois Sany

Pony.ai, start-up spécialisée dans le développement de voitures autonomes, cherche à commercialiser avec le constructeur Sany des camions autonomes. Les partenaires espèrent tirer profit des importants besoins en logistique.

Partager
Pony.ai se lance dans les camions autonomes avec le chinois Sany

La start-up sino-américaine spécialisée dans la conduite autonome Pony.ai noue un partenariat avec le fabricant de camion chinois Sany. Les deux entreprises ont annoncé le 27 juillet 2022 un partenariat stratégique en vue de la création d'une coentreprise qui doit développer des camions autonomes pour la production de masse.

Un premier prototype

Pony et Sany expliquent vouloir créer une marque de camions autonomes. La plateforme de conduite autonome de Pony sera intégrée dans des camions conçus par Sany. En juin, Pony.ai a lancé son contrôleur de conduite autonome (ADC) conçu pour la production de masse. L'ADC est construit avec le SoC Nvidia Drive Orin et pourra être utilisé dans les camions des deux partenaires.

Pony et Sany souhaitent proposer des camions électriques et thermiques afin de répondre à tous les besoins. Mais la technologie de conduite autonome vise également à améliorer la consommation énergétique grâce à un itinéraire optimisé au maximum.

Les partenaires sont ambitieux puisqu'ils prévoient de livrer à petite échelle des camions dès 2022 et 2023, pour une production de masse en 2024. Dans quelques années ils espèrent produire environ 10 000 camions par an. Un premier prototype de camion autonome a déjà conçu avec la nouvelle plateforme de camion électrique de Sany et effectué des essais sur route.

L'important marché de la logistique

Cette annonce fait suite à celle de la coentreprise Cyantron récemment formée entre Pony.ai et Sinotrans. Cette start-up, qui a débuté ses activités en avril, cherche à améliorer la numérisation et l'intelligence du processus de transport. Un chaînon essentiel pour proposer un service de transport par camion autonome clé en main. Pony explique que les partenariats sont essentiels : elle dispose de la technologie de conduite autonome, les entreprises de logistique ont l'expertise du transport et une solide clientèle, et les constructeurs de poids-lourds ont l'expertise technique dans le développement et la fabrication de véhicules.

Le marché potentiel du camionnage est important. Rien qu'en 2021, les ventes de poids lourds en Chine ont dépassé 1,3 million d'unités. La croissance de l'e-commerce a joué sur les besoins en logistique et en transport. Pony est d'ailleurs loin d'être la seule start-up à développer un tel produit. Waymo, la filiale d'Alphabet dédiée au véhicule autonome, possède une division dédiée, Waymo Via. Aurora, Embark, TuSimple ou encore Kodiak Robotics planchent également sur le sujet.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS