Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La start-up Precision OS lève 2,3 millions de dollars pour former les chirurgiens orthopédistes en réalité virtuelle

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Levée de fonds Precision OS est la dernière start-up en date à s'attaquer à la formation chirurgicale en réalité virtuelle. La jeune pousse canadienne vient de lever 2,3 millions de dollars auprès de la Fondation AO, une prestigieuse association suisse dédiée à la chirurgie orthopédique.

La start-up Precision OS lève 2,3 millions de dollars pour former les chirurgiens orthopédistes en réalité virtuelle
La start-up Precision OS lève 2,3 millions de dollars pour former les chirurgiens orthopédistes en réalité virtuelle © Precision OS

La start-up canadienne Precision OS Technology a annoncé le 15 novembre 2018 une levée de fonds de 2,3 millions de dollars. Ces fonds vont lui permettre de continuer à développer son offre de formation médicale en réalité virtuelle. Cette levée de série A est menée par AO Invest, une émanation de la Fondation AO, une association suisse à but non lucratif dédiée à l'orthopédie.

 

Precision OS se concentre justement sur la simulation de chirurgie orthopédique. Son application permet aux chirurgiens de pratiquer des opérations virtuelles dans un bloc reproduit de la façon la plus réaliste possible, puis d'obtenir des notes sur leur technique. La jeune pousse a été fondée en 2017 à Vancouver par le Dr. Daniel P. Goel (CEO), chirurgien orthopédiste, ainsi que par Colin O'Connor (CTO) et Roberto Oliveira (CCO), deux vétérans de l'industrie logicielle et vidéoludique.

 

L'explosion de la formation chirurgicale en réalité virtuelle

Le marché de la formation médicale en réalité virtuelle explose depuis 2 ans, notamment autour de la chirurgie. On peut citer notamment Osso VR, FundamentalVR, ou encore le Français VirtualiSurg. La raison en est simple : la possibilité pour les chirurgiens de s'entraîner à volonté en conditions réelles sans enjeux et à moindre coût est une révolution. Leur apprentissage est aujourd'hui limité par le nombre de cadavres disponibles (même lorsqu'il s'agit de mannequins, ces derniers sont coûteux et complexes à produire), ce qui peut conduire à des lacunes.

 

Un outil de planification préopératoire

Outre la formation initiale, la VR permet aussi aux praticiens expérimentés de rafraîchir leurs connaissances avant une intervention peu courante. La prochaine étape pour Precision OS est d'ailleurs de développer un outil de planification préopératoire qui permettra aux chirurgiens d'introduire des images médicales correspondant à l'anatomie spécifique d'un patient dans le logiciel avant de lancer une procédure.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale