Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Road-Light lance un objet connecté pour les transports sans clignotants

Après avoir amélioré la visibilité des motocycles, Road-Light relève un nouveau défi et lancera dans le courant de l'été un dispositif pour les moyens de transports, vélos, trottinettes... qui fera office de feux clignotants et de positions.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Road-Light lance un objet connecté pour les transports sans clignotants
Road-Light lance un objet connecté pour les transports sans clignotants

La start-up Road-Light a annoncé mi-avril un nouveau dispositif permettant d'équiper de feux de position et de clignotants les transports qui n'en sont pas dotés. Les personnes à vélo, trottinette, mais aussi en skateboard, mono-roues, et même les coureurs pourront grâce à ce système être vus, signaler leur position ou un changement de direction en toute sécurité. Cette technologie évitera au conducteur de lever le bras, une manipulation courante et périlleuse.

 

Un premier projet au CES 2019

En janvier, un premier projet présenté au CES 2019 améliorait la sécurité des motocyclistes en le rendant visible de loin. "Le constat étant que les feux de signalement sont trop faibles pour les deux roues, et souvent trop bas pour être vus convenablement par une voiture", souligne Mohamed Ait El Hadj. "Actuellement, un motocycle n'est pas vu par la 3ème voiture derrière lui. Notre solution s'inspire de ce qui a été fait avec l'ajout du 3ème feu stop pour les automobilistes et permet aux motocyclistes d'être visible d'aussi loin".

 

Une version connectée dès l'été 2019

Le dispositif consiste à remonter les lumières, feu de stop, position et clignotants, grâce à un harnais sur le dos du conducteurs, (ou du dernier passager). Ces lumières sont connectées au motocycle pour être parfaitement synchronisées. Le produit a déjà fait ses preuves dans de nombreuses situations, selon le dirigeant. "Quand on porte clic light, on est souvent arrêté aux feux rouges, les personnes nous demandent comment on peut se le procurer...en tout cas, ça attire l'attention".

 

La start-up toulousaine a adapté ce produit pour en sortir un nouveau cet été nommé Clic-Light Cycle. Le dispositif est constitué de trois éléments séparés, un harnais toujours porté par un passager, une lumière se fixant dessus. La nouveauté consiste en un objet connecté, sous forme d'une télécommande à fixer sur le guidon ou à tenir dans la main. Il sera simple pour une personne d'appuyer sur les flèches gauche ou droite du boiter pour éclairer les lumières situées dans son dos, signalant ainsi son attention de changer de direction aux usagers derrières lui.

 

Beaucoup de scénarios sont possible, selon le président de Road-Light qui souligne l'utilité d'un tel dispositif avec la démocratisation de la trottinette électrique dans les villes, et la multiplication des accidents. "Les personnes qui utilisent les trottinettes et les vélos ne font pas attention au code de la route, ils ne sont pas visible, et en plus ils ne peuvent pas avertir leurs intentions aux autres usagers" indique Mohamed Ait El Hadj. "Pour ces raisons nous voulons aller encore plus loin et proposer une solution pour les vélos, trottinettes, skateboards…tous les transports y compris ceux n'ayant pas de lumières", poursuit-il.

 

Créée en 2017 et spécialisée dans la sécurité routière, Road-Light est née sur l'idée de remplacer le gilet jaune. "Je passais le permis moto, et je trouvais que le gilet jaune était très peu pratique et surtout très peu esthétique. Je n'ai pas arrêté de penser à un moyen de le remplacer depuis ce jour", ajoute Mohamed Ait El Hadj.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media