Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Thaïlande va créer un visa de 10 ans pour les télétravailleurs des grandes entreprises

La Thaïlande cherche à compenser la baisse du flux touristique en capitalisant sur sa réputation de destination privilégiée pour les "digital nomades". Le nouveau visa sera accessible aux cadres très bien rémunérés.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La Thaïlande va créer un visa de 10 ans pour les télétravailleurs des grandes entreprises
La Thaïlande va créer un visa de 10 ans pour les télétravailleurs des grandes entreprises © Photo by Elizabeth Gottwald on Unsplash

La Thaïlande, considérée comme le paradis des "nomades numériques", ces télétravailleurs itinérants, va faire un pas de plus pour faciliter l'installation des cadres télétravaillant à 100%. Le royaume prépare un nouveau visa de 10 ans, dont les voyageurs pourront faire la demande à compter du 1er septembre. L'objectif est d'attirer "des ressources humaines étrangères présentant un haut niveau de potentiel et de qualification", a expliqué le secrétaire général adjoint du conseil à l'investissement de Thaïlande au quotidien Nikkei Asia
 

des étrangers qui consommeront plus que les touristes

Ce nouveau visa s'adresse plus particulièrement aux cadres du secteur de la tech, de l'automobile, de la biotech et de l'électronique, mais il sera également accessible aux télétravailleurs qui souhaitent s'installer en Thaïlande, rapport Fortune, ainsi qu'aux détenteurs de patrimoines supérieurs à 1 million de dollars. Il offrira, en plus du permis de résidence et de travail, des avantages fiscaux. Certaines conditions s'appliquent cependant pour les télétravailleurs : avoir gagné au moins 80 000 dollars par an les deux dernières années, 5 ans d'expérience, et travailler pour une entreprise dont le chiffre d'affaires s'élève à 150 millions de dollars minimum. 

La Thaïlande a vu s'évaporer sa manne touristique (11% du PIB) en raison des confinements liés au Covid-19. 8 millions de touristes devraient visiter le pays cette année, contre 40 millions avant l'explosion de la pandémie. Le télétravail est un moyen de faire revenir des étrangers qui viendront irriguer l'économie du pays, de manière plus généreuse que les touristes habituels et les routards. Le gouvernement espère que les détenteurs du nouveau visa contribueront à hauteur de 28 000 dollars par personne à l'économie locale.

la thaïlande, destination préférée des digital nomades

La Thaïlande a été élue par la communauté Nomadlist destination préférée des télétravailleurs itinérants. Climat, coût de la vie et qualité de la connexion internet n'y sont pas pour rien. Mais surtout, dès 2020, le royaume a élargi son "smart visa", initialement destiné aux entrepreneurs, à cette catégorie de voyageurs qui pouvaient ainsi s'y installer pour 4 ans. Ce dernier est accessible aux freelances (contrairement au nouveau projet de visa de 10 ans), qui sont nombreux à s'être installés à Bangkok, Chiang Mai, Phuket, et sur l'île de Koh Phangan. 

D'autres pays du Sud-Est asiatique planchent actuellement sur un visa spécial pour les digital nomades, dont l'Indonésie, où Bali attire une grosse population de télétravailleurs du bout du monde. Une trentaine de pays proposerait déjà un tel système, mais dans la plupart des cas, le visa ne dépasse pas deux ans.