Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La transformation numérique accélère les créations d'emplois cadres

Comme tous les ans à la même époque, l'Apec publie ses prévisions pour le marché de l'emploi Cadres. Alors que 2016 a finalement été encore meilleure que prévue, l'organisme anticipe une très bonne année 2017 sur la même lancée. Les métiers du numérique sont particulièrement concernés.  La pénurie menace certaines compétences, notamment en raison du jeunisme des politiques de recrutement menées par les entreprises du secteur.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Transformation numérique : 5 chiffres à retenir sur les créations d'emplois cadres
Young businesswoman in meeting room with laptop, smiling © DR

+10 %

C'est le taux de croissance anticipé pour le marché de l'emploi cadres en 2017 par l'Apec (Association pour l'emploi des cadres). Ce sont les conclusions d'une enquête réalisée auprès des entreprises. Les résultats observés ont finalement dépassé les prévisions de l'association. Pour Pierre Lamblin, directeur du département Etudes et Recherche, ces bons résultats sont dus "à la reprise de l'investissement", qui reste un des moteurs du recrutement de cadre.

Cette reprise a été boostée par la mesure dite du suramortissement. Le CICE (Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi) et le pacte de compétitivité ont vraisemblablement eu une influence. Ce sont 208 à 225.000 emplois cadres qui devraient être créés, sauf cataclysme, par définition imprévisible.

 

51 000 

C'est le nombre de recrutements prévus en 2017 pour les fonctions informatiques qui arrivent en tête des fonctions, devant le marketing/commercial et les études/recherche. Ce qui fait dire à Pierre Lamblin : "La transformation, voire la révolution numérique, contribue à créer de l'emploi. On l'a déjà vu en 2016 où sur les 45 300 nouveaux postes de cadres créés, la plupart l'ont été dans les services informatiques". Un sondage mené en 2016 auprès des cadres et des cadres RH avait montré que pour trois cadres sur quatre la transformation numérique était en cours dans leur entreprise. Et il n'y a, selon lui, aucune raison pour que cela change en 2017 !

 

20 % 

Un recrutement sur cinq pourrait concerner la fonction informatique, selon l'Apec. Cela concerne des salariés qui seront intégrés aussi bien dans les entreprises produisant des biens et services que dans les formes spécialisées de type entreprises de services numériques. A noter : si on ne s'intéresse plus à la fonction mais au secteur de l'entreprise, l'Apec a établi qu'en 2016 environ un recrutement sur quatre concernait le secteur Informatique et télécoms. 

 

Plus de 80 % 

Il ressort de tout ce qui précède que les difficultés de recrutement sont plus fortes dans l'informatique qu'ailleurs. Dans ce secteur, plus de 80 % des entreprises interrogées déclarent avoir des difficultés à trouver les candidats dont elles ont besoin. A titre de comparaison, la moyenne est de 63 % pour l'ensemble de l'économie. Le numérique a fait émerger de nouvelles compétences désormais très recherchées, qu'il s'agisse de développeurs, mais aussi de data scientist, de spécialiste du cloud ou de la virtualisation... La liste n'est pas exhaustive. Les difficultés sont d'autant plus grandes qu'il ne s'agit pas des grandes entreprises disposant de moyens pour développer une marque employeur attractive, estime-t-on à l'Apec.

 

Seulement 2% 

Telle est la proportion de seniors recrutés par les entreprises du secteur (soit des salariés ayant plus de 20 ans d'expérience). Dans l'ensemble de l'économie, la proportion est de 5 %. Les entreprises du secteur ont donc une marge de lattitude "en travaillant plus sur les compétences que sur l'âge", rappelle Pierre Lamblin, quitte à former les salariés les plus âgés aux nouveaux outils. Symétriquement, l'Apec note que 27 % des recrutements du secteur informatique et télécoms concerne des débutants ou des jeunes diplômés, soit des personnes ayant moins d'un an d'expérience. C'est bien plus que la moyenne, puisqu'elle n'est que de 20 % pour l'économie dans son ensemble. 

 

19

C'est le nombre de secteurs qui ressortent en hausse. Sachant que l'Apec découpe l'économie en 26 secteurs, c'est dire que la reprise annoncée est de belle ampleur pour 2017 et devrait concerner de nombreuses entreprises. Une mauvaise nouvelle pour les contempteurs du pessimisme tricolore.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Global Medias
01/03/2017 12h25 - Global Medias

Merci pour cet article ! très bon à savoir.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale