Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La vente de Twitter de nouveau sur le bureau de son conseil d'administration

Vu ailleurs Ce 8 septembre, Twitter réunit son conseil d'administration pour discuter de son avenir. Au programme, la possibilité souvent évoquée d’une vente de l’entreprise. A Google, à Apple, à Rupert Murdoch ?... A suivre.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La vente de Twitter de nouveau sur le bureau de son conseil d'administration
La vente de Twitter de nouveau sur le bureau de son conseil d'administration

La rumeur ne cesse de courir depuis plusieurs mois. Twitter serait à vendre. Ses difficultés à rentabiliser son activité, son nombre stagnant d’abonnés, la reprise en mains par son co-fondateur Jack Dorsey, en sont autant de signes... Il y a un an, le co-fondateur a repris, à contre cœur, la main sur Twitter alors qu’il comptait bien chouchouter en priorité son deuxième bébé, Square. Dick Costollo qui dirigeait la firme avant lui, a été écarté pour ne pas avoir su la rentabiliser. Pourtant, aujourd’hui, rien n’a changé. Twitter perd de l’argent trimestre après trimestre, et est empêtré dans les nombreuses affaires de harcèlement, d’incitation à la haine ou à la violence, qu’il n'empêche pas en laissant ses membres rester anonymes.

 

Cherche acquéreur alchimiste

Ce 8 septembre, alors que l’iPhone 7 envahit le Web de ses spécifications, le conseil d'administration de Twitter discutera de l’avenir du petit oiseau bleu emblématique, dans ses bureaux de San Francisco. Comme l’imagine RECode, parmi les solutions de prédilection pour parer aux difficultés de Twitter, la vente devrait prendre une place importante. Google aurait des velléités d’en faire l'un de ses atouts medias. Apple s’y intéresserait aussi tout comme Rupert Murdoch via 21st Century Fox ou News Corp.

 

Mais la difficulté sera de trouver un acheteur prêt à mettre le prix. En se basant sur les 26 milliards de dollars dépensés par Microsoft pour Linkedin, il devrait se délester d’une somme non négligeable approchant les 18 milliards de dollars. Malgré son âge canonique, puisqu’il vient de fêter ses 10 ans, le petit oiseau bleu demeure une réussite potentielle. Mais, si sa valeur est dans son indiscutable notoriété, son nouveau propriétaire, contrairement à la direction actuelle, va devoir trouver comment la transformer en or.

 

Des actionnaires qui envenimeraient la situation de l’intérieur ?

ReCode évoque aussi d’autres options. Pas beaucoup plus réjouissantes pour le californien ! Le site imagine ainsi la possibilité que certains actionnaires tentent de prendre la main sur Twitter. Parmi eux, le site nomme l’ancien patron de Microsoft Steve Ballmer et le prince et homme d’affaires saoudien Al-Walid qui détiennent déjà à eux deux, 9% de l’entreprise. Quatre fois plus que Jack Dorsey !

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale