Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[La vigie avec Artefact] Hommage à la concurrence, bots du troisième type et automatisation de la modération

Tribune Chaque quinzaine, L'Usine digitale et l'agence Artefact vous proposent une veille à l'intersection de la tech et de la création. Ou comment la technologie est intégrée dans la publicité et la communication. D'une campagne récupérant les concurrents déloyaux au bot à la voix neutre, l'actualité est, cette quinzaine, encore riche et passionnante. 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cette semaine dans votre Vigie : un éloge de la concurrence déloyale, une nouvelle voix pour les assistants vocaux, l’instagrammeur le plus flemmard du monde et un outil pour dépolluer le web.

 

Pâle copie 

On ne copie que les meilleurs. Partant de ce constat, la chaîne de fast-food KFC rend dans sa dernière campagne un hommage ironique à tous ceux qui l’imitent sans vergogne. Une manière habile de transformer une contrainte (la concurrence déloyale de nombreux restaurants) en un argument au service de la suprématie de la marque. 

 

 

TROISIÈME VOIX 

Par anthropomorphisme, les êtres humains ont construit les robots à leur image (avec des bras, des jambes, une tête). Il en va de même pour les assistants vocaux, conçus comme des machines aux voix "genrées". Un choix de design contestable (et susceptible de renforcer les stéréotypes), auquel l’agence Virtue et la Copenhagen Pride proposent d’apporter une alternative. Leur solution tient en une lettre :"Q" , la première voix artificielle non-binaire, synthétisée à partir de cinq voix considérées comme "neutres".

 

 

Instagram artificiel 

C’est l’histoire d’un instagrammeur un peu flemmard. Celle d’un Newyorkais qui aimerait bien profiter des avantages qu’il y a à être influenceur, mais qui n’a ni le temps, ni l’envie de s’y consacrer. Alors, il trouve une solution : développer un bot qui se charge en toute autonomie de lui constituer une solide base de followers. C’est ainsi qu’est née beautiful.newyorkcity, une page Instagram artificielle qui poste du contenu et s’abonne à des comptes automatiquement. Résultat : en quelques mois, la page affiche presque 30 000 abonnés. Et Chris Buetti, l’auteur du canular, s’est vu offrir une dizaine de repas dans des restaurants de New-York. Un bon retour sur investissement. 

 

 

 

Sans commentaire 

Tune est un projet expérimental lancé par Google. Cette extension Chrome identifie les commentaires "toxiques" et donne la possibilité à l’utilisateur de les masquer automatiquement. L’outil permet de régler le volume ou le type de propos auxquelx on ne souhaite pas être exposé. Cette initiative visant à "zenifier" le web est encore en bêta mais elle vaut d’être signalée. 

 

 

Bonus

A mi-chemin entre la poésie obsessionnelle de Perec et l’humour lourdingue de Kad et O, ce bot poste tous les quarts d’heure un nouveau "Jean-Michel" sur Twitter. Un bien bot projet. 

 

Paul Grunelius (@PaulGrunelius),  Senior Strategic Planner, Artefact

 

Les avis d'experts sont publiés sous la seule responsabilité de leurs auteurs et n'engagent en rien la responsabilité de la rédaction de L'Usine Digitale. 

 

 

Rendez-vous au SIdO 2019, un événement L’Usine Digitale !

 

Vous souhaitez connaître les dernières innovations en matière d’IoT, de robotique et d’IA, rencontrer les acteurs du secteur et assister à des démonstrations adaptées à votre business ? Rendez les 10 et 11 avril au Sido à Lyon. Inscrivez-vous dès maintenant

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale