Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La ville de Chalon-sur-Saône et l'agglomération du Grand Chalon sont victimes d'une cyberattaque

Des cybercriminels ont réussi à pénétrer dans les systèmes informatiques de Chalon-sur-Saône et du Grand Chalon. Une cellule de crise a été ouverte pour gérer cet incident tandis que l'Anssi accompagne les collectivités pour un retour à la normale le plus rapidement possible. A ce stade, aucune demande de rançon n'a été faite, d'après les victimes.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La ville de Chalon-sur-Saône et l'agglomération du Grand Chalon sont victimes d'une cyberattaque
La ville de Chalon-sur-Saône et l'agglomération du Grand Chalon sont victimes d'une cyberattaque © Chalon-sur-Saône/Facebook

La ville de Chalon-sur-Saône et l'Agglomération du Grand Chalon, qui compte 51 communes et plus de 117 000 habitants, sont victimes d'une cyberattaque. "Les liaisons numériques avec les services de nos collectivités sont actuellement indisponibles", a alerté ce dimanche l'Agglomération sur sa page Facebook.

Une cellule de crise ouverte
Les sites Internet et les lignes téléphoniques des collectivités sont toujours accessibles mais les formulaires en ligne ne peuvent pas être traités, précise le message posté sur le réseau social. Une cellule de crise a été ouverte et l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) a été saisie pour accompagner les victimes.

La nature de la cyberattaque ne semble pas encore connue, d'après les dires d'un porte-parole du Grand Chalon sollicité par France Info. "Nous sommes encore dans l'analyse de l'ampleur de l'attaque et il n'y a pas de demande de rançon à notre connaissance. Mais on reste prudent", a-t-il expliqué. Dans tous le cas, il est hors de question de "céder à ce genre de pression", a-t-il ajouté.

Des collectivités, des cibles privilégiées
Chalon-sur-Saône et le Grand Chalon s'ajoutent à la longue liste des collectivités territoriales touchées par une attaque informatique, aux côtés de Vincennes, Alfortville, Angers, La Rochelle... Pourtant, l'Anssi alerte régulièrement sur ce sujet et fournit de précieux conseils.

Elle rappelle l'importance de sauvegarder régulièrement les données en dehors du système d'information, d'assurer une veille sur les vulnérabilités logicielles, de sensibiliser les collaborateurs via des formations... Elle ajoute, qu'en cas d'incident, les organismes doivent isoler les équipements infectés, déposer plainte et ne jamais payer la rançon.

Un plan à 1 milliard d'euros
Cet incident intervient également quelques jours après les attaques informatiques d'ampleur qui ont touché l'hôpital de Dax et celui de Villefranche-sur-Saône. Certaines opérations ont dû être déplacées alors que les structures de soin subissent déjà de plein fouet la pandémie de Covid-19. Il est donc urgent d'agir, d'après le gouvernement qui vient d'attribuer une enveloppe d'un milliard d'euros à un plan nationale pour la cybersécurité. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.