La voix, un outil de travail ?

Les assistants vocaux ont envahi nos smartphones, nos ordinateurs, et désormais nos maisons. Peuvent-ils aussi s'imposer au bureau ? Et surtout, y seront-ils utiles ?

Partager
La voix, un outil de travail ?

La place des assistants vocaux n’est pas qu’à la maison ! Ils cherchent aussi à envahir le lieu de travail. Le plus présent sur ce terrain est Microsoft, grâce à l’intégration de Cortana dans Windows et Office 365, ainsi que dans ses services clouds. Il est même possible aux entreprises de créer leurs propres services, liés à leurs applications métiers, à partir de ces technologies. Les briques technologiques sont gratuites, les revenus provenant de l’utilisation du cloud.

C’est aussi l’approche d’Amazon, qui, outre son rôle d’e-commerçant, est leader mondial du cloud d’infrastructure au travers d’Amazon Web Services. Absente des ordinateurs et smartphones, l’entreprise se repose sur des partenariats. Elle a annoncé fin novembre 2017 la disponibilité d’Alexa sur des équipements de conférence téléphonique (notamment via un partenariat avec Polycom). Plus surprenant, elle a aussi conclu un accord avec Microsoft pour connecter Alexa et Cortana l’un à l’autre. L’idée est ici aussi de permettre la création de commandes personnalisées (et réservées à son entreprise) à l’aide de services cloud.

Cela va de la gestion des réunions et rendez-vous (notamment la réservation de salles) au contrôle de la climatisation et des lumières, mais aussi à l’achat de billets d’avion (au travers de la plate-forme Concur) ou à la recherche d’information (par exemple pour trouver des coordonnées dans l’annuaire interne). Cette très grande diversité de compétences (grâce à une intégration précoce de services tiers) fait ici aussi la force d’Alexa.

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS