Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Lancement d'un fonds de 175 millions d'euros dédié aux start-up spécialisées dans la cybersécurité

L'augmentation des cyberattaques ouvre de nouvelles perspectives aux entreprises porteuses de solutions innovantes, d'après Ace Capital Partners, qui vient de clôturer un fonds de 175 millions d'euros. 50 millions d'euros ont déjà été attribués à neuf start-up en France, Belgique, Pays-Bas et Portugal.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Lancement d'un fonds de 175 millions d'euros dédié aux start-up spécialisées dans la cybersécurité
Lancement d'un fonds de 175 millions d'euros dédié aux start-up spécialisées dans la cybersécurité © Gursimrat Ganda/Unsplash

Ace Capital Partners, filiale du groupe de gestion d'actifs Tikehau Capital, a annoncé le 11 octobre la clôture de son fonds dédié à la cybersécurité. Il a récolté 175 millions d'euros, au-delà de l'objectif initial de 150 millions d'euros, ce qui fait de ce fonds "le plus grand fonds dédié à la cybersécurité et à la confiance numérique en Europe", d'après Ace. 

50 millions d'euros dans 9 start-up
Depuis le lancement du fonds, la société de capital-investissement a déployé près de 50 millions d'euros dans neuf entreprises basées en France, en Belgique, aux Pays-Bas et au Portugal. Parmi elles, on trouve par exemple Glimps, spécialisée dans la détection de malware ou encore Tehtris, qui édite une plateforme de détection des incidents cyber.

"Au cours de cette levée de fonds, nous avons ressenti un intérêt croissant pour le secteur de la cybersécurité de la part des investisseurs", raconte Marwan Lahoud, le président exécutif d'Ace. Cet engouement pour la sécurité informatique s'explique par "l'augmentation spectaculaire du nombre et de l'impact des cybermenaces". Cette situation provoque "une augmentation significative des budgets et de l'attention des clients" entraînant "des opportunités massives pour les nouveaux acteurs innovants".

Une augmentation alarmante
Le constat est en effet assez alarmant : les signalements de ransomwares ont augmenté de 255% en 2020, d'après l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi). Aucun secteur n'est épargné. Les hôpitaux, les instituts de recherche médicale, les biotechs, les entreprises de services numériques (ESN), l'agroalimentaire, les collectivités territoriales, les juridictions… Tous sont régulièrement pris pour cible par des délnquants qui s'adaptent sans cesse à l'évolution des comportements et des tendances sur Internet.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.