Lancement d'une plateforme d'échange des données spatiales impliquant Airbus, Thales et Dassault Systèmes

Airbus Defence and Space, Dassault Systèmes, Thales Alenia Space, Geoflex, VisioTerra, namR, Altametris, Murmuration et Occitanie Data vont participer à une plateforme d'échange de la donnée spatiale. Ce projet est chapeauté par la start-up Dawex, qui s'occupe de l'aspect technique. L'objectif est d'utiliser ces données pour développer des cas d'usages dans de nombreux domaines : habitat, mobilité, environnement, énergie, etc.

Partager
Lancement d'une plateforme d'échange des données spatiales impliquant Airbus, Thales et Dassault Systèmes

Un consortium d'industriels dans le spatial et la data a lancé fin septembre le "Space Data Marketplace", un projet dont la mission est de faciliter l'accès aux données spatiales.

Dawex en charge de l'aspect technique
Soutenu par le plan gouvernemental France Relance et le Centre national d'études spatiales (Cnes), ce dispositif rassemble Airbus Defence and Space, Dassault Systèmes, Thales Alenia Space, Geoflex, VisioTerra, namR, Altametris, Murmuration et Occitanie Data. L'aspect technique est opéré par la start-up parisienne Dawex, à l'origine d'une plateforme d'échange de données.

Les données spatiales peuvent trouver de nombreux cas d'usages dans de multiples secteurs d'activité. Comme l'explique Laurent Lafaye, CEO de Dawex, il peut s'agir de "la rénovation de l'habitat, des mises en conformité énergétique pour répondre aux défis du changement climatique, de l’optimisation de la logistique et de la mobilité avec le développement de services de livraison au dernier mètre".

Développer un jumeau numérique de la Terre
Les projets en cours développés par les industriels pourront se nourrir des données de la plateforme d'échange. Airbus et Dassault Systèmes travaillent ainsi ensemble pour réaliser des simulations 3D basées sur un jumeau numérique de la Terre afin de construire, de manière automatisée, une maquette numérique en 3D des villes et de leur environnement.

Space Data Marketplace se place comme "un acteur de confiance" de référence dans le secteur spatial entre la filière industrielle, les institutions et les organisations publiques, précise le communiqué. Il doit favoriser "la création de solides partenariats" afin de contribuer au développement de l'industrie spatiale.

Cette nouvelle plateforme fait écho aux ambitions de Bruxelles dans le partage des données. La Commission européenne souhaite créer un marché unique des données à travers le Data Governance Act (DGA). Elle souhaite faciliter le partage des données entre les secteurs d'activité et entre les Etats membres.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS