Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Brésil demande des comptes à Google sur les données de Street View

En circulant dans les rues du Brésil pour réaliser des photos panoramiques, les camions « Street View » de Google auraient intercepté les données personnelles et communications électroniques des habitants via le réseau wi-fi. Le géant américain a jusqu'au 9 novembre pour livrer à la justice brésilienne les données recueillies.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Brésil demande des comptes à Google sur les données de Street View
Le Brésil demande des comptes à Google sur les données de Street View © Wikipedia commons - Kowlooneese

Les camions de Google équipés d'appareil photos à 360°, qui réalisent les prises de vue alimentant le service "Street View", sont-ils des mouchards sur roues ? La CNIL brésilienne, l'IBDI, en a acquis la conviction. Elle affirme que Google a utilisé le réseau wi-fi privé des habitants pour récupérer des communications électroniques et données personnelles, grâce à des programmes informatiques installés dans les camionnettes. Le géant américain a reconnu l'existence de cette pratique, tout en précisant que les données récoltées "n'avaient pas été utilisées dans ses produits et services". Google précise avoir désactivé le logiciel espion de ses camions qui parcourent le globe.

ultimatum à google

Mais pour la justice brésilienne, les explications de Google ne suffisent pas. La justice du pays a donné jusqu'au 9 novembre à Google pour livrer les informations personnelles récoltées alors que les camionnettes Street View parcouraient le Brésil. D'après la presse brésilienne citée par l'AFP, si Google n'obtempère pas, l'entreprise sera passible d'une amende de 50 000 dollars par jour de retard, jusqu'à un maximum de 500 000 dollars.
Ce n'est pas la première fois que le service Street View provoque la controverse. En mai 2010 déjà, Google avait été accusé de collecter des données personnelles avec ses Google cars. L'Allemagne, l'Australie et plus récemment l'Inde ont lancé des enquêtes sur les violations présumée de la vie privée de leurs habitants.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media