Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Britannique BotsAndUs lève 6 millions de dollars pour son robot dédié au retail et au tourisme

Levée de fonds Conçu spécifiquement pour les environnements bruyants, comme les supermarchés, les centres commerciaux et les aéroports, le robot de la start-up britannique BotsAndUs devrait poursuivre son déploiement dans les prochains mois.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Britannique BotsAndUs lève 6 millions de dollars pour son robot dédié au retail et au tourisme
Le Britannique BotsAndUs lève 6 millions de dollars pour son robot dédié au retail et au tourisme © British Airways

Basée à Londres, la start-up BotsAndUs annonce ce 20 juillet avoir bouclé un tour de table de 6 millions de dollars auprès de Kindred Capital et Capnamic Ventures, et d'investisseurs britanniques et américains dont les noms ne sont pas révélés.

Ce cycle de financement doit permettre à la pépite britannique d’étoffer son équipe, de poursuivre le déploiement de ses robots mais aussi d’explorer "de nouveaux produits et services pour répondre à une augmentation significative de la demande d'automatisation", précise-t-elle dans un communiqué. 

Des données analysées en temps réel
La start-up, dont le siège social est à Londres, a été fondée en 2015 par trois entrepreneurs roumains, Andrei Danescu, Adrian Negoita et Oana Jinga. Elle a mis au point un robot, baptisé Bo, dédié spécifiquement aux environnements qui accueillent du public, comme les supermarchés, les centres commerciaux, les aéroports ou encore les immeubles de bureaux.

Bo, qui mesure 1,25 mètre de hauteur pour une soixantaine de kilos, a été spécialement conçu pour des lieux bruyants et à forte affluence. Disponible en plusieurs langues, la plateforme logicielle peut mener des conversations en langage naturel. 

Un canal mobile interactif
Entièrement autonome, Bo peut interagir avec les clients et fournir des informations en temps réel. Son logiciel repose sur des modèles d’intelligence artificielle qui permettent de comprendre les requêtes des utilisateurs afin d’y apporter les réponses les plus pertinentes. Il est par exemple capable de fournir un itinéraire vers une boutique, un rayon ou une salle de réunion.

La solution utilise notamment des informations démographiques en temps réel pour proposer des offres ciblées. Le cobot permet notamment de mettre en avant de nouvelles idées aux services et produits mais également de notifier en temps réel des ruptures de stock ou des anomalies de prix ou de placement. BotsAndUs fournit également un tableau de bord d’analyse des données, et garantit des communications entièrement chiffrées. 

 
Bo est doté de capteurs afin de repérer les obstacles et d’éviter les collisions, dont un système Lidar 3D, de capteurs à ultrasons et infrarouges à courte portée pour éviter les obstacles, des systèmes de caméras 3D pour analyser les objets, ainsi que d’une caméra dédiée au suivi et à l'analyse des visages. Le robot se recharge automatiquement en moins de trois heures. Il est par ailleurs doté d’un processeur à quatre cœurs Intel, d’un écran LED de 11 pouces et d’un réseau LED central destiné à l'éclairage et la communication. 

Les robots d'accueil, à l'instar de Pepper, n'ont pour le moment pas vraiment convaincu les professionnels. Mais la société londonienne, dont c’est le premier tour de table, a déjà convaincu MediaMarktSaturn, British Airways, qui expérimente le dispositif à l'aéroport d'Heathrow, ou encore la Dnata (Dubai National Air Transport Association).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media