Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Britannique Kingfisher (Castorama) s’offre la pépite française NeedHelp

Levée de fonds Le géant du bricolage Kingfisher (Castorama) prend une part majoritaire dans la plateforme de services NeedHelp, qui met en relation des clients ayant besoin d’aide pour réaliser leurs travaux d’amélioration de leur habitat avec des experts du bricolage. Les 10 millions d'euros injectés doivent accompagner la start-up dans la poursuite de son déploiement en Europe.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Britannique Kingfisher (Castorama) s’offre la pépite française NeedHelp
Guillaume de Kergariou © BENOIT BILLARD

Kingfisher devient actionnaire majoritaire de la start-up française NeedHelp, via un investissement de 10 millions d’euros, a annoncé l’entreprise britannique mercredi 2 novembre. L’acteur international du bricolage s’offre ainsi 80% du capital de la jeune pousse.

Le fondateur de NeedHelp, Guillaume de Kergariou, conserve 20% des parts de l’entreprise et va continuer, "en tant que CEO, à diriger l’entreprise et à accompagner les équipes dans le développement de son activité", précise le communiqué. JJ van Oosten, Chief customer and digital officer de Kingfisher, en prend la présidence.

Plusieurs canaux au centre du modèle
Plateforme au modèle B2B2C fondée en 2014, NeedHelp met en relation des clients ayant besoin d’aide pour réaliser leurs travaux d’amélioration de leur habitat avec des experts du bricolage, artisans professionnels ou simples particuliers. Ces services sont accessibles via plusieurs canaux : sa propre plateforme, des magasins des enseignes partenaires ou encore des propres sites web de ces enseignes.

La plateforme se concentre sur les compétences spécifiques nécessaires aux travaux d’amélioration de la maison, comme les installations de cuisine, travaux de peinture, réfections de sols et rénovations de salle de bain, travaux de jardinage, de meubles ou encore liés à des déménagements. La solution est basée sur l’utilisation des données et prend en charge la prise de rendez-vous, les procédures de contrôles et la notation des prestataires, et enfin le paiement. NeedHelp se positionne également auprès des prestataires pour les accompagner dans leurs démarches, de la création de leur profil à la souscription de leur assurance et à leurs déclarations fiscales.

Déploiement au Royaume-Uni et en Pologne
La start-up opère en France, Suisse et elle s’est récemment développée en Allemagne, en Belgique, en Autriche et aux Pays-Bas. Elle revendique plus de 500 magasins, incluant notamment les enseignes Castorama et Brico Dépôt du groupe Kingfisher en France, "ainsi qu’un nombre croissant de grands noms du secteur de l’amélioration de la maison", indique le communiqué sans citer le nom des enseignes concurrentes.

L’entreprise indique avoir cette année multiplié son volume de transactions ainsi que son chiffre d’affaires par trois. En 2020, le nombre de projets rendus possible grâce à la plateforme devrait par ailleurs "atteindre les 58 000". De bons indicateurs qui s’expliquent notamment par le contexte lié à la pandémie de Covid-19 et l’augmentation, en temps confinement du nombre de projets d’aménagement ou de rénovation. 

Avec cette opération, Kingfisher étend son offre de service et espère accélérer sa transformation digitale. "Cette prise de participation est un pas en avant significatif dans la concrétisation d’une des priorités majeures de la nouvelle stratégie du groupe, Powered by Kingfisher, qui vise à proposer une expérience-client résolument tournée vers le mobile et les services", résume la société britannique.

En tant que nouveau propriétaire, Kingfisher va accompagner le déploiement de la plateforme au Royaume-Uni et en Pologne, notamment au sein de B&Q et Screwfix (qui lui appartiennent), principalement composée de professionnels du secteur, tout en opérant de manière indépendante.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.