Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Trulioo lève 394 millions de dollars pour ses solutions de vérification d'identité en ligne

Levée de fonds Trulioo propose des services de vérification de l'identité en ligne aux entreprises. Pour devenir leader sur ce marché en pleine ébullition, le Canadien vient de boucler une série D de 394 millions de dollars. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Trulioo lève 394 millions de dollars pour ses solutions de vérification d'identité en ligne
Trulioo lève 394 millions de dollars pour ses solutions de vérification d'identité en ligne © Trulioo

La start-up canadienne Trulioo, spécialisée dans l'identité numérique, annonce ce lundi 7 juin une nouvelle levée de fonds de 394 millions de dollars menée par la société de capital-risque TCV. Les investisseurs historiques – Citi Ventures, Blumberg Capital, Mouro Capital et American Express Ventures – ont également participé à ce tour de table. 

Cette opération valorise Trulioo à 1,75 milliard de dollars. Sa dernière levée de fonds de 52,8 millions de dollars remonte à septembre 2019. 

Vérifier l'identité des clients
Fondée en 2011, cette société dont le siège social se situe à Vancouver au Canada propose divers outils aux entreprises permettant de vérifier l'identité de leurs utilisateurs en ligne. "Nous aidons les entreprises à vérifier et à authentifier les utilisateurs pour permettre une intégration numérique rapide et sécurisée et conformément aux exigences de conformité", détaille Zac Cohen, COO de Trulioo à Venture Beat

Trulioo propose également un service de vérification des documents qui permet aux entreprises de faire facilement correspondre les données des documents transmis avec une myriade de bases de données et de fournisseurs de données. Ainsi, une banque qui souhaite intégrer de nouveaux clients en vérifiant leur identité à distance peut le faire en intégrant la technologie de Trulioo dans ses propres applications. 

En matière de lutte contre le blanchiment d'argent (anti-money laundering) et de procédé KYC (Know your customer), chaque Etat a une législation spécifique. L'API de Trulioo veut justement dépasser ces frontières et proposer une solution clé en main à toutes les entreprises, quelle que soit leur localisation.

Ainsi, bien que l'entreprise ne divulgue pas de clients spécifiques, elle prétend travailler avec certains des "plus grands noms des services financiers, des paiements, des marchés en ligne et des échanges cryptographiques". "Cherchez une application sur votre téléphone, il s'agit probablement de l'un de nos clients", argue Zac Cohen. 

Devenir une plateforme de bout en bout
Avec des bureaux à Vancouver, San Francisco aux Etats-Unis et Dublin en Irlande, Trulioo veut passer à la vitesse supérieure et devenir "une plateforme d'identité de bout en bout", peut-on lire dans le communiqué. Une ambition qui s'inscrit dans un contexte particulièrement favorable à la vérification d'identité en ligne. Ce marché était évalué à 7,6 milliards de dollars en 2020, un chiffre qui devrait doubler d'ici quatre ans alors que les usurpations d'identité en ligne explosent avec la pandémie de Covid-19. Cette dernière a en effet bousculé de nombreuses habitudes. 

Le marché de l'identité en ligne est d'ailleurs en pleine ébullition. Les start-up Jumio et Persona, concurrentes de Trulioo, ont respectivement levé 150 millions de dollars et 50 millions de dollars au cours des derniers mois. De son côté, la fintech britannique Onfido a collecté 100 millions de dollars l'année dernière. Les acteurs traditionnels s'intéressent également de près à ce marché, à l'image de Mastercard qui a acquis Ekata pour 850 millions de dollars pour muscler ses compétences dans l'identité numérique. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.