Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Cargo, un nouvel espace innovant dans un vieil entrepôt du nord de Paris

Aménagé dans d'anciens entrepôts du nord de Paris, le Cargo accueillera un hôtel pour les entreprises innovantes ainsi que deux incubateurs dont l’un dédié aux contenus numériques
mis à jour le 08 juillet 2015 à 17H30
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Cargo, un nouvel espace innovant dans un vieil entrepôt du nord de Paris
Le Cargo, un nouvel espace innovant dans un vieil entrepôt du nord de Paris © Le Cargo

D’immenses hublots offrent une vue imprenable sur le Stade de France et constituent la signature architecturale du Cargo la nouvelle plate-forme d’innovation de la ville de Paris entièrement dédiée aux contenus numériques et aux industries créatives.

 

De ses six étages l’immeuble domine l’animation du boulevard Macdonald entre les portes de la Villette et d’Aubervilliers en s’insérant dans le gigantesque projet de reconversion des anciens entrepôts construits dans les années soixante.

 

La Régie Immobilière de la Ville de Paris, la Ville de Paris elle-même, et le conseil régional d’Île-de-France ont apporté ensemble 63,5 millions d’euros pour mener à bien ce programme permettant d’accueillir des start-up en incubateur et des sociétés en développement dans un hôtel d’entreprises.

 

Arc de l’innovation

 

Orienté Nord-Sud, l’édifice se tourne à la fois vers Paris et vers sa proche banlieue. Un symbole pour un équipement qui se veut la première brique de "l’arc de l’innovation", une idée chère à la municipalité parisienne et incarnant une ville mixte, durable, inventive, ouverte aux échanges avec les villes voisines de la métropole.

 

Conçu par l’architecte Odile Decq, le bâtiment en cours d’achèvement alterne les formes géométriques linéaires et arrondies. Les six étages d’une superficie de 15 000 mètres carrés s’organisent autour d’un patio central. Deux tiers de la surface permettront de proposer 125 lots de 20 à 120 mètres carrés. 35 d’entre eux (3000 mètres carrés) accueilleront les incubées, le reste (7000 mètres carrés) étant réservé à l’hôtel d’entreprises.

 

"Suivant le cahier des charges les lots des deux activités seront volontairement mélangés pour faciliter les échanges entre entreprises", a expliqué Odile Decq, ce mardi 7 juillet, lors d’une visite du chantier.

 

l’écosystème parisien, national mais aussi international

 

Des bureaux pour les animateurs, des espaces de détente, des terrasses extérieures, une cafétéria et douze salles de réunions complètent l’ensemble immobilier. Petit clin d’œil au monde du numérique voire à celui de la BD, Odile Decq a imaginé, pour lieux de réunion, deux grosses bulles rouges visibles de la rue. Elles permettront aux résidents en quête de calme de se mettre dans leur bulle au sens propre comme figuré.

 

"Cet immeuble a pour vocation de devenir le lieu de référence pour la métropole associant sur un même site une offre plurielle d’usages et de pratiques pour les entrepreneurs, chercheurs, artistes, étudiants, acteurs sociaux ou simples amateurs formant l’écosystème parisien, national mais aussi international de l’innovation", indique la Ville de Paris.

 

Deux incubateurs

 

Deux incubateurs aux vocations différentes voisineront avec l’hôtel d’entreprises. Le premier animé par Paris&co sera consacré aux univers médias : musique, livres, édition numérique, cinéma, télévision jeux vidéo, radio, images, animation, internet, loisirs, éducation formation, presse, information etc.

 

Le second, piloté par Impulse Partners, aura pour spécialité les nouvelles technologies de conception numérique et de fabrication robotisée pour les applications dans la construction, l’architecture, le design et l’industrie. Il sera équipé d’un fablab pour aider à la concrétisation des projets incubés. La structure sera également un lieu de formation et d’expérimentation pour les architectes, designers, ingénieurs et programmeurs.

 

Le Cargo larguera les amarres en novembre 2015. Les appels à candidatures pour monter à son bord sont déjà lancés.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media