Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Le casque de réalité augmentée Magic Leap ne peut pas être utilisé en extérieur, ni avec des lunettes de vue

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Les vieilles habitudes ont la peau dure. Même lorsqu'elle annonce vouloir donner des détails sur ses lunettes de réalité augmentée, la start-up Magic Leap a bien du mal à répondre aux questions des développeurs auxquels elle s'adresse. Malgré une vidéo de présentation de deux heures, on n'en sait donc toujours pas plus sur les capacités techniques, le prix ou la date de sortie du produit. Tout juste a-t-on eu la confirmation que le produit ne peut pas être utilisé en extérieur, ni avec des lunettes de vue.

Le casque de réalité augmentée Magic Leap ne peut pas être utilisé en extérieur, ni avec des lunettes de vue
Le casque de réalité augmentée Magic Leap ne peut pas être utilisé en extérieur, ni avec des lunettes de vue © Magic Leap

La start-up Magic Leap s'est livrée le 6 juin à une présentation vidéo de son système de réalité augmentée, le Magic Leap One. L'évènement n'a cependant pas révélé grand chose sur le système ou ses capacités, les présentateurs s'attardant sur le placement des boutons et l'aspect extérieur du des trois composants (lunettes, compute pack et contrôleur).

 

Les points clés n'ont pas été abordés

Les questions des spectateurs concernant les points clés du système (prix, champ de vision, date de disponibilité, type de processeur, poids...) ont tout bonnement été ignorées, et ce alors que l'évènement était a priori destiné aux développeurs. Aucune démonstration du système en fonctionnement n'a eu lieu, la présentatrice ne le gardant qu'une minute à peine sur la tête, et ce sans l'allumer.

 

Ce genre de comportement est dans la lignée de la communication de Magic Leap depuis sa première levée de fonds de 542 millions de dollars en octobre 2014. Ses dirigeants n'ont cessé depuis de promettre monts et merveilles à qui veut bien les entendre, mais en ne donnant qu'un nombre très limité de démonstrations sous accord de non-divulgation et en environnement contrôlé. A titre de comparaison, le casque HoloLens de Microsoft a été présenté pour la première fois en janvier 2015. Il est aujourd'hui disponible à l'échelle global et utilisé par des dizaines d'entreprises.

 

La jeune pousse floridienne a malgré cela continué à lever des fonds, y compris 400 millions de dollars en mars auprès du Royaume d'Arabie Saoudite. Elle a réuni au total 2,3 milliards de dollars d'investissement depuis sa création en 2010. Son fondateur, Rony Abovitz a réitéré le 7 juin sur Twitter que les premiers exemplaires du système seront mis à disposition avant la fin d'année. Il s'est évidemment bien gardé de préciser quand ou en quelles quantités.

 

Quelques maigres détails ont été confirmés

Quelques détails ont filtré malgré tout lors de la présentation, dont notamment la confirmation que Magic Leap n'est pas conçu pour être utilisé en extérieur. Il n'est pas non plus fait pour être utilisé avec des lunettes de vue. La start-up travaille avec un partenaire pour fournir des lentilles de correction spéciales comme accessoires. Il est nécessaire de prérégler les lunettes pour chaque individu avant utilisation, notamment à l'aide de différents supports pour le nez et le front.

 

Les lunettes sont équipées d'un voyant qui indique lorsque l'utilisateur prend une photo ou enregistre une vidéo. Le son est fourni par des haut-parleurs disposés vers l'intérieur des lunettes, mais un port jack 3,5 mm est aussi disponible sur le compute pack pour y brancher des écouteurs. Magic Leap a reconfirmé que les lunettes disposent de caméras pour suivre les mouvements des yeux et que des micros permettent l'utilisation de commandes vocales.

 

Le contrôleur peut vibrer et son trackpad possède des voyants lumineux pour indiquer certaines zones à l'utilisateur en fonction du contexte. Le compute pack n'est pas fait pour être porté à la ceinture. Il doit se trouver dans une poche avec une partie exposée car des ventilateurs y font circuler de l'air pour le refroidir. Une ceinture spéciale sera fournie en cas d'absence de poches. La boutique d'applications s'appelle "Magic Leap World".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale