Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le casque de réalité virtuelle de Samsung utiliserait un smartphone

De nouvelles informations viennent de paraître sur le casque de réalité virtuelle du coréen Samsung. Il utiliserait un smartphone pour fournir son affichage et serait officiellement présenté le 3 septembre, lors d'un évènement où devrait également être annoncé le Galaxy Note 4.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le casque de réalité virtuelle de Samsung utiliserait un smartphone
Le casque de réalité virtuelle de Samsung utiliserait un smartphone © The Verge

Nos confrères de The Verge ont obtenu des informations indiquant que Samsung compte dévoiler son casque de réalité virtuelle lors d'un évènement le 3 septembre prochain, qui se déroulera en parallèle à New York et au salon de l'électronique grand public IFA de Berlin.

Le casque, dont le nom de code est "Project Moonlight", utilise l'écran d'un smartphone qui doit être fixé dessus. Le smartphone est combiné à une paire de verres spécifiques intégrés au casque pour obtenir l'effet de réalité virtuelle escompté. Un système conceptuellement proche du Cardboard que Google avait dévoilé lors de sa conférence Google I/O il y a quelques mois.

Ces révélations ne sont pas particulièrement surprenantes après la découverte fin juillet que le nouveau kit de développement de l'Oculus Rift (Dev. Kit 2) utilise un écran de Galaxy Note 3 laissé tel quel à l'intérieur du casque. D'autant que des rumeurs d'un partenariat entre Oculus VR et Samsung (Samsung fournissant des écrans OLED en échange de la technologie logicielle d'Oculus) avaient déjà circulé il y a plusieurs mois. La nature et l'étendue de ce partenariat ne sont cependant pas encore claires, et il est donc difficile à ce stade de savoir si ce nouveau casque est bien le fruit d'un travail commun ou s'il s'agit d'une initiative interne de Samsung.

Une déclinaison logique

Néanmoins, la taille toujours plus large des écrans de smartphones haut de gamme et leur résolution toujours plus fine (le nouveau G3 de LG dispose par exemple d'une résolution de 2 560 x 1 440 pixels, tout comme le Samsung Galaxy S5 LTE-A) en font l'outil idéal pour la réalité virtuelle. Les smartphones possèdent de plus déjà par défaut la plupart des capteurs nécessaires à la détection de l'orientation d'un système de réalité virtuelle (suivi des mouvements de la tête et du corps) et ont une puissance de calcul suffisante pour traiter au moins une partie de ces opérations.

L'utilisation d'un smartphone pour effectuer la majorité du travail devrait, de plus, permettre à Samsung de proposer son casque à un prix beaucoup moins élevé que celui d'un casque intégrant de base toute la technologie requise. Une stratégie qui pourrait s'avérer payante, aucun produit n'étant réellement disponible à grande échelle sur le marché à l'heure actuelle.

On peut voir sur la photo que le casque dispose d'une mollette pour faire la mise au point. Il y est montré posant avec le contrôleur de jeu pour Android que Samsung a sorti fin 2013, ainsi qu'avec un Samsung Galaxy S5. Cependant, l'évènement au cours duquel le casque devrait être présenté étant également fortement pressenti pour l'annonce du Galaxy Note 4, il est probable que le dernier né de la marque soit le choix officiel de la firme coréenne.

Julien Bergounhoux

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale