Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le CEO de Nvidia, dont la technologie équipe les voitures autonomes d'Uber, s'exprime sur l'accident

Le spécialiste du calcul parallèle Nvidia, dont la technologie est utilisée aujourd'hui par 370 partenaires travaillant sur la conduite autonome, a été entaché par l'accident mortel impliquant un véhicule de recherche Uber. Ce dernier utilise en effet sa technologie, comme de nombreuses autres entreprises. Et la révélation que Nvidia a arrêté ses propres tests sur route n'a fait que renforcer les suspicions. Jensen Huang, le CEO de Nvidia, s'est exprimé sur le sujet à la GPU Technology Conference 2018 afin de clarifier plusieurs détails et de dédouaner son entreprise.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le CEO de Nvidia, dont la technologie équipe les voitures autonomes d'Uber, s'exprime sur l'accident
Le CEO de Nvidia, dont la technologie équipe les voitures autonomes d'Uber, s'exprime sur l'accident © Nvidia

L'accident mortel impliquant une voiture autonome Uber a soulevé de nombreuses questions qui restent aujourd'hui sans réponse. Il a aussi braqué un projecteur sur Nvidia, car c'est sa technologie qu'utilise Uber pour faire fonctionner ses véhicules. Jensen Huang, le CEO de Nvidia, l'avait fièrement annoncé lors de sa keynote au CES 2018.

 

La pression sur Nvidia a d'autant plus augmenté par la révélation hier, par voie de communiqué, que l'entreprise a arrêté de faire rouler sa propre flotte de véhicules autonomes pour le moment. La question Uber était donc sur toutes les lèvres à la conférence GTC 2018 que Nvidia organise annuellement. Jensen Huang a clarifié les choses lors de deux sessions de questions-réponses..

 

Uber n'utilise pas Nvidia Drive

La première chose à savoir est qu'Uber n'utilise pas la technologie Nvidia Drive. Le titan du transport sur commande développe sa propre couche logicielle et ses propres algorithmes, ainsi que sa propre gestion des capteurs. Cette distinction n'avait pas été mise en avant lors du CES 2018, mais la terminologie employée ("technologie Nvidia") était suffisamment vague pour que ce ne soit techniquement pas faux. En réalité, Uber achète juste des GPU pour faire tourner son système. Si cette révélation dédouane Nvidia dans cette affaire d'accident, elle rappelle aussi qu'il faut parfois prendre les annonces avec des pincettes. Jensen Huang a également rappelé qu'il tenait à attendre de connaître les résultats de l'enquête sur l'accident avant de porter un jugement, en précisant que quoi qu'il arrive, l'industrie toute entière aura quelque chose à apprendre de ses conclusions.

 

Nvidia a arrêté ses propres tests "car c'est une bonne pratique" en cas d'accident

Le deuxième point concerne l'arrêt des tests sur route de la flotte de véhicules Nvidia. Le CEO a révélé que les tests ont été stoppés "un ou deux jours" après l'incident, c'est-à-dire bien avant que l'entreprise ne communique l'information à la presse. Un délai qu'il explique par le fait que "personne n'avait posé la question". Soit. Quand à la raison de cet arrêt, il le qualifie de "bonne pratique d'ingénierie", et a déclaré que "toute l'industrie de la conduite autonome devrait arrêter ses tests sur route pour voir ce qu'il y a à apprendre de cet incident."

 

Nvidia n'utilise que cinq véhicules autonomes

Questionné sur l'étendue de la flotte de véhicules, Danny Shapiro, Senior Director pour la partie automobile, a indiqué à L'Usine Digitale qu'il n'y en a que cinq sur le territoire américain, et aucune dans le reste du monde. L'arrêt des tests est donc presque plus symbolique qu'autre chose. Jensen a par ailleurs martelé que la méthodologie de conduite de Nvidia est "la plus rigoureuse possible". Il a également rappelé que les essais sur routes fermées et sur circuits se poursuivaient, ainsi que bien sûr en environnement virtuel grâce au système Drive Constellation récemment annoncé. Nvidia dispose par ailleurs de véhicules de collecte de données, conduit par des humains (dont certains en Europe), qui continuent leur mission de leur côté.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale