Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le chat est bien parti pour avaler le SMS, et tous nos modes de communication

Aujourd'hui l'individu ne sait plus où donner de la tête entre tous les moyens de communication à sa disposition : SMS, Facebook, Twitter, Skype, email... La tendance semble aller vers une unification de ces plateformes. A quoi ressemblera la messagerie de demain ?
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le chat est bien parti pour avaler le SMS, et tous nos modes de communication
Le chat est bien parti pour avaler le SMS, et tous nos modes de communication © Jeremy Brooks - Flickr - C.C.

Passer d’une d’application à une autre pour répondre à différents messages, ça ne devrait plus durer très longtemps. Entre messages Facebook, Twitter, emails, SMS… On s’y perd, et le vecteur prend le pas sur le message. Mais des “meta messageries” permettent de recevoir tous nos messages au même endroit, facilitant ainsi leur lecture.

les HUB des téléphones mobiles

Les géants de la téléphonie aussi ont compris qu’une unification des systèmes de communication était primordiale. Le magazine américain Forbes estime d'ailleurs que le salut de Blackberry se trouve dans la meta messagerie, via le service BBM.

Chez Google, la nouvelle version de Hangouts permet désormais d'envoyer et recevoir des SMS. Hangouts ajoute également une messagerie similaire à Facebook Messenger, qui unifie les différents services de messagerie de Google (GTalk, Google+...)

L'application Messaging des téléphones tournant sous Windows Phone regroupe SMS, messages LinkedIn, Skype, Facebook, Twitter...

Avant elles, Apple, maître dans l'art de la simplification, avait créé son "centre de notifications" sur iPhone. Ce service ressemble à une “timeline” où tous les messages et applications apparaissent de façon centralisée. Avec iOS 7, même depuis un écran verrouillé, il est possible d'accéder à tous ses messages (Facebook, Twitter, emails, iMessages, SMS etc.) depuis le centre de notifications en le faisant glisser du haut de l'écran. Il peut également être personnalisé.

Refusant de se faire dépasser, Samsung propose aussi une messagerie unifiée avec "Social Hub".

La messagerie instantanée s'impose

D'autre part, les utilisateurs ont bien compris que leurs dépenses en communication baissent grâce aux messageries instantanées. L'IrishTimes rapporte que le volume de messages envoyés via ces services a considérablement augmenté, au détriment du SMS. Environ 19,1 milliards de ces messages ont été envoyés chaque jour en 2012, contre 17,6 milliards de SMS. A la fin de l’année, la différence devrait passer de 41 milliards de messages via ces services de messagerie instantanée à 19,5 milliards de SMS. Le chat est bien parti pour avaler le SMS.

La messagerie instantanée a le vent en poupe non seulement car elle permet de faire des économies, mais également car elle simplifie grandement notre façon de communiquer. Plusieurs start-up ont rapidement explosé sur un marché où tout reste à faire. Leur but : remplacer le SMS, et centraliser nos communications.

Whatsapp et Kik, des services de messagerie instantanée comptent maintenant des centaines de millions d’utilisateurs.

Certains vont encore plus loin en permettant au-delà du chat et des sms l'envoi de vidéos et même de passer des appels à travers une même application comme le fait Viber ou l'application Line qui connaît un vif succès en Asie. En ajoutant la voix, elles veulent devenir un véritable hub de toutes les communications.

La start-up californienne Entefy a levé déjà 2 millions de dollars sans même dévoiler son produit. Elle a juste annoncé le développement en cours du “premier logiciel d’interaction universel” : une application centrale qui regroupe tous les moyens de communications, afin de "simplifier le chaos digital".

L'un de ces nouveaux venus parviendra-t-il à s'imposer en regroupant tous les flux ? Il semble plus probable que, pour une fois, les géants du web s'entendent et que les messageries - instantanées et classiques - de Facebook, Twitter et Google deviennent compatibles et capables de tout lire.

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media